CE53 - Institutions et organisations, cadres juridiques et normes, gouvernance, relations internationales

Les Européens afghans. L'invention d'un régime de mobilité – AMORE

Résumé de soumission

Les demandeurs d'asile et les réfugiés sont très mobiles à travers l'Europe avant, pendant et après leur demande d'asile. Ce projet analyse le fonctionnement interne et l'évolution du régime de mobilité afghan au sein de l'UE. « Régime de mobilité » fait référence à un modèle migratoire dominant sous-tendu par un ensemble de relations multicouches et interdépendantes. Les Afghans ont été choisis pour leur poids démographique et la profondeur historique de leurs circulations intra-UE. En plus d'apporter une contribution significative à la théorie de la gouvernance des migrations, qui peine encore à comprendre les régimes de mobilité, le projet se demande si les Afghans - étant donné leur mobilité, leurs réseaux transnationaux, leur maîtrise des langues européennes et leur familiarité avec plusieurs pays européens - peuvent être considérés plus européens que de nombreux citoyens de l'UE. Une approche théorique qui s'appuie 1) sur les théories de la pratique de P. Bourdieu et M. de Certeau, 2) sur les approches au niveau de la rue de la gouvernance des migrations, et 3) sur des travaux théoriques récents en anthropologie politique qui examinent comment des acteurs politiques hétérogènes s’articulent, permettra de développer un cadre conceptuel qui rassemble dans un cadre unique l'assemblage épais et multi-scalaire des acteurs impliqués dans le régime de mobilité (y compris les réfugiés). Une approche ascendante qui explore l'interaction au niveau de la rue sera appliquée dans trois arènes locales distinctes : Frioul (Italie), Hauts-de-France (France) et Skäne (Suède). Une fois les arènes locales décodées, le croisement des données permettra d'analyser l'articulation des trois arènes et de développer ainsi une analyse transnationale. Le projet sera mené par une équipe interdisciplinaire qui cumule une très forte expertise sur les réfugiés afghans, les politiques internationales d'asile, la mobilité au sein de l’Espace Schengen.

Coordination du projet

Giulia Scalettaris (Université de Lille)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Université de Lille

Aide de l'ANR 269 839 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter