CE36 - Santé publique, santé et sociétés

"Les mots me manquent": Nommer l'Indicible – PERINAT

Résumé de soumission

La souffrance endurée par une famille confrontée à un deuil périnatal est exacerbée par le silence et l’isolement qui accompagnent cet événement fortement marqué par la stigmatisation et les tabous dans les sociétés occidentales, tant et si bien que la mort périnatale est perçue comme un deuil « silencieux » ou « invisible ». En examinant le discours de la mort périnatale, ce projet vise à améliorer l’expérience de communication des parents endeuillés en promouvant un ensemble de pratiques discursives ouvertes, correctes, respectueuses, et susceptibles de contribuer au processus de deuil de ces parents ainsi qu’à leur réintégration sociale. Dans cet objectif, l’étude sera menée en deux étapes : (i) l’observation et l’identification de plusieurs aspects linguistiques dans les récits des parents endeuillés, notamment des constructions métaphoriques et de la productivité lexicale (néologismes) ; et (ii) la diffusion de pratiques discursives susceptibles de contribuer au processus de deuil de ces parents et à leur réintégration sociale et professionnelle. Les traits innovants de cette recherche sont : la prise en compte du récit du père ; le rôle social ou l’utilité des néologismes ; le ‘retour au travail’ des parents. Ce dernier point étant particulièrement problématique car les attentes des parents en matière de communication se heurtent à des pratiques discursives inadaptées. Cette étude ambitionne non seulement d’apporter des connaissances scientifiques fondamentales, mais aussi de sensibiliser sur les conséquences de la mort périnatale d’un point de vue discursif, afin de briser le silence qui l’entoure dans la communication privée, publique et médiatique. Cela permettrait ainsi de remédier à ce que Fricker (2007) appelle « l’injustice épistémique », c’est-à-dire l’idée que l’absence de mots et de concepts appropriés pour exprimer son expérience personnelle empêche de comprendre cette expérience et de la rendre intelligible à autrui.

Coordination du projet

Giuditta Caliendo (Savoirs, Textes, Langages)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

University of Naples 'Federico II'
STL Savoirs, Textes, Langages
University of Birmingham

Aide de l'ANR 356 609 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter