CE35 - Maladies infectieuses et environnement

Évaluation de la virulence des spores de Bacillus cereus et suivi de la réponse immunitaire innée pendant l'infection – BaDAss

Résumé de soumission

Les organismes sont en contact régulier avec des bactéries environnementales qui peuvent pénétrer dans le corps par ingestion ou par blessure. Le système immunitaire inné, conservé au cours de l'évolution, est la première ligne de défense pour éliminer les microbes. Les bactéries opportunistes deviennent pathogènes lorsque les défenses de l'hôte sont affaiblies. Les bactéries sporulantes du groupe Bacillus cereus (Bc) sont des agents opportunistes répandus dans l'environnement et impliqués dans des intoxications alimentaires (2ème cause en France) et sporadiquement dans des maladies nosocomiales telles que les bactériémies. Au sein du groupe Bc, les spores de Bacillus thuringiensis (Bt) sont le 2ème insecticide le plus utilisé dans le monde grâce à leur spécificité d'action contre les lépidoptères ravageurs.
Notre projet s'intéresse aux mécanismes de virulence de Bc/Bt et à la réponse immunitaire innée mise en place par l'hôte en utilisant comme modèles Drosophila melanogaster (insensible à la toxicité aiguë des insecticides Bt), des souris et des cultures cellulaires (macrophages murins et humains et cellules Caco-2 intestinales humaines). Nous identifierons les facteurs de virulences de Bc/Bt impliqués dans la pathogénicité. Nous étudierons particulièrement les réponses immunitaires innées intestinale et systémique de l'hôte mises en place lors de l'infection par les spores, puisqu'elles sont présentes sous cette forme dans l’environnement (naturellement, ou après pulvérisation), et que les spores peuvent germer dans l'intestin ou le milieu interne. Enfin, à l'aide de nos modèles animaux ainsi que d'échantillons humains cliniques, nous regarderons si les individus affaiblis (jeunes, âgés, immunodéprimés) sont plus sensibles à l'opportunisme de Bc/Bt. Notre projet répond au concept "One Health" puisque les spores des bactéries opportunistes Bc/Bt présentes dans l'environnement peuvent indifféremment affecter la santé des invertébrés, des vertébrés ou des humains.

Coordinateur du projet

Monsieur Armel Gallet (INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE POUR L'AGRICULTURE L'ALIMENTATION ET L'ENVIRONNEMENT - UMR INRAE/CNRS/UCA - ISA)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE
C3M Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire
LSAl Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail
INRAE - ISA INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE POUR L'AGRICULTURE L'ALIMENTATION ET L'ENVIRONNEMENT - UMR INRAE/CNRS/UCA - ISA

Aide de l'ANR 702 758 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter