CE31 - Physique subatomique et astrophysique

Robustes constraintes sur la masse des neutrinos – BATMAN

Résumé de soumission

Le domaine des neutrinos est peu compris dans le Modèle Standard de la Physique des Particules. Le mécanisme par lequel ils acquièrent leur masse est actuellement inconnu. Le modèle propose trois saveurs de neutrinos avec trois états propres de masse différents introduisant un mélange entre eux. Alors que la différence des masses des états propres est bien contrainte par les expériences d'oscillation de neutrinos (solaire, atmosphérique, réacteur et accélérateur), la cosmologie offre un moyen unique de tester le modèle standard de la physique des particules en mesurant l'échelle de masse absolue des neutrinos. A l'heure de la cosmologie de précision, alors que les contraintes actuelles commencent à atteindre les limites théoriques de la hiérarchie des neutrinos, l'objectif de cette proposition est de fournir une estimation robuste des masses des neutrinos en tenant compte de tous les effets physiques et statistiques pertinents qui peuvent avoir un impact sur les contraintes cosmologiques. Pour obtenir ces contraintes robustes sur les propriétés des neutrinos à partir des observations du CMB, BATMAN aborde trois objectifs ambitieux avec un plan de travail basé sur trois piliers : un modèle cohérent d'anisotropie secondaire, une description robuste de l'histoire de la réionisation, une vraisemblance complète du CMB pour les neutrinos massifs. L'utilisation cohérente des données CMB, des modèles physiques des contributions secondaires et des sondes extragalactiques, ainsi que la propagation des erreurs systématiques théoriques et astrophysiques, permettra une estimation robuste de la masse des neutrinos ainsi qu'une potentielle détermination de la hiérarchie des neutrinos.

Coordination du projet

Marian Douspis (Université Paris-Saclay - Institut d'astrophysique spatiale)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IRAP Université Toulouse 3 - Paul Sabatier
IJClab
IAS Université Paris-Saclay - Institut d'astrophysique spatiale

Aide de l'ANR 427 458 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter