CE28 - Cognition, comportements, langage

Corrélats neurocognitifs de l'influence de la syntaxe des mots-nombres sur le traitement de la magnitude – NUMWORD

Résumé de soumission

Les irrégularités linguistiques des systèmes de dénomination des nombres, telles que l’inversion des noms de nombres (par exemple, le mot allemand pour 32 se traduit par "deux et trente"), affectent le traitement des chiffres arabes. Récemment, il a été affirmé qu'il existe même une représentation syntaxique des mots-nombres, c'est-à-dire un système spécifique dédié à la représentation de la syntaxe des noms de nombres dans le cerveau humain. Cependant, à ce jour, les études se sont principalement concentrées sur les effets de l'inversion sur la performance dans le traitement simple de l'information numérique et celui basé sur le calcul. Les effets de la syntaxe des noms de nombres dans des systèmes des noms de nombres non inversés mais toujours opaque comme le français n'ont pas encore été explorés dans une même mesure, en particulier leurs corrélats neuro-cognitifs au cours du développement, bien que le système français des noms de nombres puisse être particulièrement adapté à l'étude des corrélats neuronaux d'une représentation syntaxique spécifique des noms de nombres.
Dans le projet proposé, nous voulons étudier le développement de l'effet de compatibilité unité-dizaine (UDCE) dans la comparaison de la magnitude des nombres chez les enfants (âgés de 6,5-7,5 ans et de 9,5-10,5 ans) et les adultes en utilisant des données combinées de comportement et de neuro-imagerie (IRMf), parce que l'UDCE est connu pour être sensible aux irrégularités linguistiques. Cela nous permettra de mettre en perspective les corrélats neuro-cognitifs du traitement syntaxique des noms de nombres et leurs trajectoires développementales. Ainsi, le projet proposé contribuera à la connaissance du traitement de la syntaxe des noms de nombres dans le cerveau en développement et ouvrira la voie à de meilleurs concepts de remédiation ou de formation.

Coordination du projet

Elise Klein (Université de Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LaPsyDÉ Université de Paris

Aide de l'ANR 174 946 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2023 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter