CE28 - Cognition, comportements, langage

Sur les principes cognitifs qui sous-tendent les biais opérationnels dans le domaine temporel – CoPrOBTeD

Résumé de soumission

L'espace, le temps et le nombre sont des dimensions entremêlées au niveau cognitif et neuronal. Des données récentes suggèrent que les informations numériques et temporelles sont projetées sur une dimension conceptuelle organisée dans l'espace (c'est-à-dire un espace conceptuel). L'effet de momentum opérationnel (EMO) peut être considéré comme une conséquence du caractère spatial de la représentation mentale de la magnitude. L'EMO décrit la tendance à surestimer le résultat des additions et à sous-estimer le résultat des soustractions.
Un effet analogue a été décrit dans le domaine temporel (Bonato, Fias & Zorzi, 2021). Ils ont demandé aux participants de combiner la durée temporelle de deux stimuli auditifs (addition) ou d'estimer la différence temporelle entre eux (soustraction). Les participants reproduisaient la durée estimée en maintenant un bouton enfoncé. Par rapport à une condition de base sans combinaison arithmétique, les participants surestimaient la durée de l'addition et sous-estimaient la durée de la soustraction (Effet de Momentum Temporelle, EMT).
En abordant trois problèmes théoriques, le projet actuel caractérise davantage les principes fonctionnels sous-jacents du EMT dans un certain nombre d'expériences psychophysiques avec des adultes en bonne santé :
1. Je vais sonder le lieu fonctionnel de l'effet en isolant la composante perceptive de la composante motrice.
2. Je testerai les prédictions qui peuvent être faites selon l'hypothèse de l'intégration sensorielle pour vérifier si les effets observés reflètent l'accumulation d'énergie du stimulus plutôt qu'un biais cognitif.
3. Je testerai la notion de corrélation positive entre l'EMO et la EMT qui peut être dérivée des mécanismes sous-jacents communs supposés.
Les résultats fourniront des informations importantes sur le caractère généralisable de l'EMT et aideront enfin à comprendre comment les humains codent et opèrent sur les informations temporelles.

Coordination du projet

André Knops (Université de Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LaPsyDÉ Université de Paris

Aide de l'ANR 134 140 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2022 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter