CE27 - Études du passé, patrimoines, cultures

Migrapsy. La santé mentale des migrants: acteurs, pratiques, réseaux (1950-1980, France, Suisse, Allemagne) – MigraPsy

Résumé de soumission

La psychiatrie de la seconde moitié du XXe siècle a été marquée par de nombreux changements : introduction des neuroleptiques, désinstitutionnalisation, ouverture à des nouvelles populations-cible, diversification du personnel travaillant dans les institutions… Dans le même temps, l'Europe occidentale se transforme de société d'émigration en société d'immigration, même si le solde migratoire ne devient positif pour l'Europe qu'au début des années 1960. Dans un espace comprenant les 15 membres de l'Union européenne - à savoir avant l'intégration des pays de l'Est - le nombre d'étrangers est multiplié par cinq entre 1950 et 1994.
Ce projet de recherche se propose d'explorer le champ à l'intersection du phénomène migratoire et des pratiques et théories psychiatriques, à l'échelle nationale et transnationale. Terrain presque inexploré, riche en sources, il est stimulant et prometteur non seulement en termes de questionnement historique, mais aussi de débats contemporains et de problématiques actuelles. Si la mondialisation croissante accélère les flux de personnes, et si les guerres contraignent des hommes, des femmes et des enfants à se déplacer, les risques psychologiques connexes restent présents, et rendent urgente une réflexion sur les ressources, les outils et les espaces que la psychiatrie et les autorités sociales, sanitaires et de santé mentale peuvent allouer à ces sujets.
Grâce à des archives jusque-là inexploitées et à des variations dans les échelles d’analyse, le projet vise à apporter un éclairage historique à la question de la santé mentale des migrants, considérant les décennies qui couvrent l’entre-deux-guerres jusqu’au début des années quatre-vingt. Les cas d’étude seront la France, l’Allemagne et la Suisse. Le cadre transnational de régulation des politiques d’immigration (de santé et de travail) et de circulation des savoirs et des pratiques psychiatriques sur le traitement des migrants fera également partie du programme de recherche.

Coordination du projet

Marianna Scarfone (Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (UMR 7363))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

SAGE Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (UMR 7363)

Aide de l'ANR 353 718 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter