CE21 - Alimentation et systèmes alimentaires

Les mycotoxines produites dans les aliments moisis: pratiques du consommateur et recommandations pour assurer leur sécurité et limiter le gaspillage alimentaire – MYNION

Résumé de soumission

Le gaspillage alimentaire, dû pour partie aux aliments moisis chez le consommateur dans les pays industrialisés, est un enjeu mondial majeur. Un levier pour réduire ce gaspillage serait de ne plus jeter systématiquement les aliments qui présentent une contamination visible par des moisissures. Cependant, certaines espèces fongiques contaminantes étant capables de produire des mycotoxines qui migrent dans les aliments, le risque sanitaire doit être pris en compte pour établir des recommandations pour des consommateurs. Le projet MYNION vise à recueillir des données par approche participative pour connaître i) le comportement des consommateurs vis-à-vis des produits moisis et ii) les moisissures contaminantes les plus fréquemment rencontrées. La migration des mycotoxines dans les aliments moisis sera ensuite suivie par une approche "pire cas" et une hypothèse de migration en 3D. Trois modèles compléteront ce travail, le premier en lien avec la diffusivité des mycotoxines sur plusieurs matrices alimentaires, le second en toxicologie prédictive et le troisième correspondant à une analyse d’exposition quantitative intégrant l’ensemble des données du projet. L’efficacité des recommandations sera optimisée en prenant en compte le comportement des consommateurs et les décisions au sein d’un foyer. Le projet MYNION répond à des questionnements écologique, économique et sanitaire en apportant des données originales (comportement du consommateur vis-à-vis des produits moisis, et risques liés à la consommation d'aliments moisis) et innovantes (par les approches pluridisciplinaires proposées). Ce projet visant à déterminer des pratiques/scénarios à risque et à donner aux consommateurs des recommandations simples pour réduire le gaspillage alimentaire tout en assurant leur sécurité, s'inscrit dans des objectifs généraux de développement durable.

Coordination du projet

Monika Coton (Université de Brest)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

QUALISUD Sabine Schorr-Galindo
LEGO Université de Brest
UR 3882 Université de Brest

Aide de l'ANR 604 323 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter