CE19 - Technologies pour la santé

Contrôle du biofilm bactérien par ajustement de l'élasticité, l'hydratation, la mobilité & la charge de surface du matériau – BABE

Résumé de soumission

Nous proposons un nouveau concept de revêtement, dépourvu d’agent bactéricide, destiné au contrôle des biofilms bactériens, responsables d’infections de biomatériaux et dispositifs biomédicaux. L’approche repose (i) sur le fait que certaines caractéristiques mécaniques de surface des matériaux sont défavorables à l’adhésion des bactéries et au développement de biofilms, et (ii) sur la capacité de certains polymères à désassembler les fibrilles de type pili utilisées par la plupart des pathogènes pour se fixer sur les surfaces. Ce projet vise à déposer à la surface de tous types de biomatériaux, par voie photoinduite et en une seule étape, un film polymère prévenant la formation de biofilms. Cette propriété résultera d’un effet synergique de deux types d’action : l’action passive, répulsive, issue de la combinaison appropriée de la élasticité, l’hydratation, la mobilité de l’interface, et l’action bioactive, anti-pili, des charges de surface du matériau. Afin de cibler la meilleure combinaison de propriétés de surface apte à réduire à long terme la colonisation, nous déterminerons si et comment les bactéries perçoivent, répondent et s’adaptent aux caractéristiques du revêtement polymère. Nous sélectionnerons ainsi les combinaisons les plus prometteuses pour des revêtements avec ou sans hydratation, pour répondre aux besoins de situations réalistes et pertinentes, les dispositifs médicaux étant en effet constitués de matériaux hydratés ou non (pansements ou lentilles de contact hydrogel, cathéters…). Peu sensible au vieillissement, ces revêtements constitueront un moyen d’action durable, flexible et sans agent antimicrobien. Le transfert dans un contexte industriel de la méthode de dépôt par voie photo-induite de ces revêtements, privilégiée pour faciliter leur exploitation future et à grande échelle, sera étudié dans la dernière phase du projet BABE.

Coordination du projet

Lydie Ploux (Biomatériaux et bioingénierie)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPREM INSTITUT DES SCIENCES ANALYTIQUES ET DE PHYSICO-CHIMIE POUR L'ENVIRONNEMENT ET LES MATERIAUX
CEMHTI Centre national de la recherche scientifique
BioMat Biomatériaux et bioingénierie
PBS Polymères, Biopolymères, Surfaces

Aide de l'ANR 608 799 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter