CE17 - Recherche translationnelle en santé

Modélisation de la glycogénose de type III à l'aide des cellules souches – GlaDiS

Résumé de soumission

La glycogénose de type III (GSDIII) est une maladie rare d’origine génétique due à des mutations dans le gène AGL qui code pour l’enzyme débranchante du glycogène (GDE). Cette enzyme joue un rôle essentiel dans la transformation du glycogène en glucose dans le foie et les muscles. Les anomalies du gène AGL entraînent une accumulation toxique de glycogène dans ces organes provoquant des troubles métaboliques chez l'enfant et une faiblesse musculaire généralisée chez l’adulte. Le but du programme GlaDiS est de réaliser une modélisation pathologique de la GSDIII en utilisant les cellules souches induites à la pluripotence afin de (i) comprendre les mécanismes impliqués dans la physiopathologie hépatique et musculaire de GSDIII à l'aide du séquençage d'ANR et (ii) évaluer l’efficacité de composés pharmacologiques pour empêcher l'accumulation de glycogène dans ces tissus à l'aide du criblage à haut débit et d'une analyse par intelligence artificielle.

Coordination du projet

Lucile Hoch (CENTRE D' ETUDE DES CELLULES SOUCHES)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

GENETHON
CECS CENTRE D' ETUDE DES CELLULES SOUCHES

Aide de l'ANR 210 712 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter