CE15 - Immunologie, Infectiologie et Inflammation

COMPRENDRE comment les infections virales façonnent la diversité des cellules NK – Untrained

Résumé de soumission

Les cellules tueuses naturelles (NK) sont impliquées dans le contrôle des tumeurs et des infections virales. Leur activité est étroitement contrôlée par un large répertoire de récepteur d'inhibiteurs et d'activateurs. Au cours des dernières années, les nouvelles technologies ont permis de découvrir que le spectre de la diversité des cellules NK beaucoup plus large qu'on ne le pensait à l'origine. Les récentes découvertes de la capacité des cellules NK à s'adapter et à se différencier en cellules mémoires à longue durée de vie ont ajouté une complexité supplémentaire à ce problème. Cela soulève la possibilité qu'il existe une spécialisation fonctionnelle inattendue et des capacités d'adaptation distinctes parmi les sous-populations de cellules NK en réponse aux infections virales et aux immunisations, un mécanisme qui pourrait être exploité pour promouvoir l'immunité antivirale. Ainsi, une meilleure compréhension des fonctions spécifiques des cellules NK tissulaires est nécessaire. Nous proposons de mieux comprendre comment les cellules NK acquièrent la capacité d'éliminer les cellules infectées en utilisant les modèles de primates non humains. Nos objectifs sont : 1) d'identifier le site anatomique de génération de cellules NK adaptatives lors d'une infection virale ; 2) d’identifier les déterminants phénotypiques et moléculaires des cellules NK pendant une infection, pour mieux comprendre pourquoi, dans certains cas, les cellules NK tissulaires ne développent pas la capacité de contrôler le virus; 3) Comprendre comment le microenvironnements tissulaires lors d’une infection virale impact la biologie des cellules NK, en se concentrant sur les molécules qui pourraient avoir un impact sur les profils et l'activité de celle-ci. Grâce aux analyses des cellules NK tissulaires dans différents modèles d’infection virales, nous visons à mieux comprendre processus biologiques favorisant ou bloquant la génération de cellules NK efficaces contre les cellules infectées.

Coordination du projet

Nicolas Huot (Institut Pasteur)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IP Institut Pasteur

Aide de l'ANR 452 921 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 54 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter