CE14 - Physiologie et physiopathologie

Elucider les méchanismes pathogènes impliqués dans les neuropathies associée à MFN2 afin de développer des approches diagnostiques et thérapeutiques – DynaMitoPathO

Résumé de soumission

Les mitochondries ont un rôle central dans le métabolisme énergétique cellulaire, car elles produisent la majeure partie de l'ATP cellulaire grâce au système des oxydations phosphorylantes (OXPHOS). Les dysfonctions mitochondriales sont responsables de très nombreuses maladies et sont aussi impliquées dans le vieillissement et les maladies neurodégénératives. Au sein de la cellule, les mitochondries forment un réseau interconnecté et dynamique contrôlé par les mécanismes de fusion et de fission mitochondriale. L'identification de mutations pathogènes du gène MFN2 comme étant la principale cause génétique des neuropathies périphériques Charcot-Marie-Tooth de type 2A (CMT2A) a démontré l’importance physiologique de la fusion mitochondriale. En raison de la mauvaise compréhension des mécanismes physiopathologiques qui sous-tendent cette neuropathie, il n'y a actuellement aucun traitement efficace pour reverser ou ralentir le processus de la maladie.
Le projet de recherche DynaMitoPathO vise à élucider les mécanismes pathogènes et l’origine de la tissu-spécificité des neuropathies associées à la perte de fonction de MFN2. Pour ce faire, DynaMitoPathO mobilise un consortium de scientifiques présentant un très haut niveau d’expertise du dans les domaines de la dynamique et bioénergétique mitochondriale et dans le domaine de la physique optique et de la microscopie couplée à l’analyse d’image par intelligence artificielle. Nos travaux permettront aussi le développement de nouvelles approches permettant de quantifier les défauts de dynamique mitochondriale avec une résolution inégalée. Les algorithmes d’analyses permettant une quantification non biaisée de la morphologie et de la dynamique mitochondriale permettront aussi de standardiser ces mesures à l’échelle internationale. Enfin, DynaMitoPathO développera des approches diagnostiques innovantes permettant d’identifier et de caractériser de nouvelles mutations pathogènes de MFN2.

Coordination du projet

Arnaud Mourier (Centre national de la recherche scientifique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IBGC Centre national de la recherche scientifique
XLIM Centre national de la recherche scientifique

Aide de l'ANR 647 469 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter