CE12 - Génétique, génomique et ARN

Création de gènes de novo chez les Pandoravirus géants – PandoNovo

Résumé de soumission

La découverte fortuite des «virus géants», visibles au microscope optique, a ouvert un pan entier inconnu de la viropshère et remis en cause le concept classique de virus. Ces dernières années différentes familles ont été isolées à partir d’échantillons environnementaux qui, combinées aux données de métagénomique, ont révélé leur importance et leur diversité dans l’environnement. Avec des génomes allant jusqu’à 2,5 Mb et plus de 2000 gènes, les Pandoravirus en représentent certainement la famille la plus remarquable. Parmi les hypothèses expliquant leur gigantisme et leur complexité génomique, similaires à celles observées dans le monde cellulaire, la création de gènes de novo à partir de régions d’ADN intergéniques semble constituer une force évolutive majeure. Toutefois, de nombreuses questions restent en suspens sur le devenir évolutif de ces gènes continuellement créés, ainsi que sur leur capacité à produire des protéines pouvant s’intégrer aux réseaux déjà établis. Comment l’innovation fonctionnelle opère sur celles-ci, modifie la physiologie de ces virus et les interactions avec leur hôte est inconnue. L’objectif de ce projet est de caractériser les gènes créés de novo par les Pandoraviridae. Nous explorerons leur traduction en protéines par des approches de protéomique quantitative. De plus, nous étudierons la dynamique de la traduction de ces gènes comparativement aux gènes viraux conservés et cellulaires par profilage ribosomique, en regard notamment des connaissances actuelles sur leur dynamique d’expression transcriptonnelle au cours du cycle infectieux. Parallèlement, les propriétés biochimiques et structurales des protéines issues des gènes de novo seront caractérisées en complément de leur analyse fonctionnelle. Enfin, la manipulation par des outils génétiques des gènes de novo viendra compléter ces études et permettra de conduire une expérience d’évolution afin de révéler la trajectoire mutationnelle de ces gènes au cours du temps par séquençage.

Coordination du projet

Matthieu Legendre (Centre national de la recherche scientifique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Inserm U1292
IGS Centre national de la recherche scientifique
I2BC Centre national de la recherche scientifique

Aide de l'ANR 503 820 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter