CE06 - Polymères, composites, physico-chimie de la matière molle

Stabilité à la congélation de particules molles – FROST

Résumé de soumission

La cryoconservation, seule stratégie disponible pour prolonger la durée de vie des cellules et des tissus vivants, est une étape essentielle pour les activités allant de la biologie fondamentale à la pratique clinique, la thérapie cellulaire, la recherche sur les cellules souches ou la conservation du sang. La conception de protocoles de cryoconservation efficaces et non toxiques se heurte à la méconnaissance des aspects fondamentaux de cette congélation, en raison notamment du manque d'outils appropriés pour les décrire.
La congélation des cellules vivantes est une interaction complexe de phénomènes physiques, chimiques et biologiques. Nous avons donc besoin de particules modèles simplifiées, reproduisant certaines des caractéristiques de la cellule, sur lesquelles nous pouvons étudier les mécanismes fondamentaux en jeu lors de la congélation des cellules.
L'objectif du projet FROST est d’étudier les mécanismes physico-chimiques en jeu lors de la congélation de particules modèles afin de rationaliser la conception de protocoles de cryoconservation de cellules. Nous étudierons in situ, à l'aide de la cryomicroscopie confocale, la dynamique de congélation de particules modèles à la complexité grandissante (émulsions doubles eau dans huile dans eau, vésicules, cellules fantômes et enfin globules rouges), dont la déformabilité et la perméabilité sont contrôlées.
Les connaissances acquises constitueront une étape essentielle vers une compréhension globale de la stabilité à la congélation de ces systèmes de matière molle, et pourront être appliquées dans le cadre d'études biologiques et de recherches et pratiques cliniques, et aider à concevoir de nouvelles formulations cryoprotectrices. Les résultats seront utiles pour d'autres applications où des émulsions, des liposomes ou des cellules sont congelés, comme dans l'ingénierie alimentaire, les vaccins, où les systèmes d'administration de médicaments.

Coordinateur du projet

Monsieur Sylvain Deville (Centre national de la recherche scientifique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ILM Centre national de la recherche scientifique
SIMM Ecole Supérieure de Physique et Chimie Industrielle de la Ville de Paris
LCMCP Sorbonne Université

Aide de l'ANR 551 038 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2023 - 60 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter