Résilience - COVID-19 - Résilience - Coronavirus disease 2019

Recherche des Déficits immunitaires innées monogéniques prédisposant au syndrome inflammatoire multisystémique chez l’enfant. – GenMIS-C

Résumé de soumission

Depuis avril 2020, une maladie rare et grave ressemblant à la maladie de Kawasaki, mais liée au SARS-CoV2, est apparue dans les populations avec des fortes prévalences de COVID-19, en particulier chez les enfants. Cette nouvelle maladie liée au SARS-CoV2 est désignée par le CDC comme le syndrome inflammatoire multisystémique chez l'enfant (multisystem inflamatory syndrome in children, MIS-C). Les données épidémiologiques disponibles ont montré que le SARS-CoV2 était très probablement le déclencheur du MIS-C. Nous avons précédemment identifié un certain nombre de déficits immunitaires innées (inborn errors of immunity, IEI) monogéniques associés à des maladies virales graves, en particulier les formes les plus sévères de pneumonies COVID-19. Nous proposons maintenant de disséquer la physiopathologie du MIS-C en testant une hypothèse monogénique. Nous avons recruté > 500 patients MIS-C, et sommes en train de réaliser le séquençage de l'exome entier (whole exome sequencing, WES) et/ou du génome entier (whole genome sequencing, WGS). Nous allons rechercher des IEI monogéniques rares associés au MIS-C par une approche génome entier sans a priori, en analysant les données WES et WGS au niveau de l’ensemble des patients, en testant des modèles d'homogénéité et d'hétérogénéité génétiques et immunologiques. Pour tous les gènes candidats identifiés, nous effectuerons une caractérisation fonctionnelle approfondie au niveau moléculaire et cellulaire, afin de relier les mutations candidates aux mécanismes moléculaire(s) et phénotype(s) cellulaire(s) correspondant à la pathogenèse du MIS-C. Ce projet nous permettra d’identifier les bases physiopathologiques du développement du MIS-C. Les résultats de ce projet permettront également le diagnostic et le conseil génétique aux patients et à leurs familles, ainsi que le développement de nouvelles stratégies préventives et thérapeutiques pour le MIS-C.

Coordination du projet

Shen-Ying Zhang (INSTITUT DES MALADIES GÉNÉTIQUES (IHU))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMAGINE INSTITUT DES MALADIES GÉNÉTIQUES (IHU)

Aide de l'ANR 79 970 euros
Début et durée du projet scientifique : avril 2021 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter