Résilience - COVID-19 - Résilience - Coronavirus disease 2019

Identification de biomarqueurs précoces de la réponse au traitement par les corticoïdes des patients COVID-19. – CortiCoV

Résumé de soumission

Le SARS-CoV-2 est le coronavirus humain à l’origine de la pandémie ayant débutée à Wuhan en Chine à la fin de l’année 2019. Ce virus est à l’origine d’une pathologie respiratoire contagieuse nommée COVID-19. L’étude des premiers patients infectés avec des formes graves de COVID-19 a rapidement mis en évidence une réponse inflammatoire très intense de l’hôte, nommée orage cytokinique et qui se caractérise par une augmentation des niveaux de cytokines comme l'IL-1beta dont la sécrétion est contrôlée par des complexes protéiques nommés inflammasomes et dont le plus étudié est l’inflammasome NLRP3. Nous avons élaboré un test permettant de prédire l'évolution de la maladie à partir de l’analyse de l’état d’activation de l’inflammasome NLRP3 des cellules myeloides du sang. Ici nous proposons d’utiliser ce test pour déterminer si ces paramètres peuvent permettre de différencier rapidement les patients bon et mauvais répondeurs à la corticotherapie et d’utiliser l’analyse des populations des cellules myeloides de ces patients COVID-19 pour identifier de nouveaux biomarqueurs.

Coordinateur du projet

Monsieur Laurent BOYER (CENTRE MEDITERRANEEN DE MEDECINE MOLECULAIRE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

C3M CENTRE MEDITERRANEEN DE MEDECINE MOLECULAIRE

Aide de l'ANR 50 760 euros
Début et durée du projet scientifique : juin 2021 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter