Résilience - COVID-19 - Résilience - Coronavirus disease 2019

Role des macrophages dans la dissemination du SARS-CoV-2 – Macro-SARS

Résumé de soumission

Le SARS-CoV-2, l'agent étiologique de la COVID-19, infecte les cellules épithéliales des poumons et les macrophages alvéolaires résidents. Ceci déclenche des lésions pulmonaires chez les patients atteints de forme graves de la COVID-19, également appelé syndrome d'activation des macrophages ou "tempête cytokinique". Les macrophages se présentent sous forme de cellules géantes multinucléées (MGC), également appelées syncytia, et leur présence peut être responsable des lésions tissulaires au niveau des poumons. En outre, la dissémination de macrophages infectés migrant hors des poumons vers d'autres tissus peut égzlement contribuer à la propagation du virus dans divers organes. Les macrophages peuvent être directement infectés par le récepteur principal du SARS-CoV-2, l'ACE2 (enzyme de conversion de l'angiotensine 2). Toutefois, contrairement aux cellules épithéliales des poumons, les macrophages sont peu susceptibles à l’infection par des particules virales libres. Notre hypothèse est que les macrophages pourraient être plus efficacement infectés par transfert viral de cellule à cellule et par la formation de MGC. De plus, la formation de nanotubes membranaires (ou tunneling nanotubes -TNT), qui sont des ponts intercellulaires contenant de l’actine et essentiels à la fusion des macrophages, pourrait favoriser la fusion intercellulaire et ainsi la propagation intercellulaire du SARS-CoV-2. Ainsi, ce projet comparera d'abord l'infection des macrophages dérivés de monocytes humains avec des particules virales libres ou par transfert de cellule à cellule du virus à partir de cellules épithéliales infectées. Nous caractériserons également les mécanismes cellulaires impliqués dans l'infection des macrophages par transfert de cellule à cellule, en nous concentrant particulièrement sur la formation des TNT et des MGC, et nous étudierons l'impact de l'infection par le SARS-CoV-2 sur la migration des macrophages en 3D. Ce projet apportera des informations cruciales sur les mécanismes liés à la pathogenèse de l’infection par le SARSCov-2, notamment sur la propagation du virus entre les différentes cellules cibles et sa dissémination dans les tissus.

Coordination du projet

Christel Vérollet (INSTITUT de PHARMACOLOGIE et de BIOLOGIE STRUCTURALE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPBS INSTITUT de PHARMACOLOGIE et de BIOLOGIE STRUCTURALE

Aide de l'ANR 80 000 euros
Début et durée du projet scientifique : avril 2021 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter