Résilience - COVID-19 - Résilience - Coronavirus disease 2019

Accoucher en temps de pandémie : faiblesses et résiliences des maternités en France – MATER-Covid19

Résumé de soumission

La pandémie de Covid-19 a obligé à réorganiser les soins y compris dans les maternités. Elle a fait réémerger les polémiques sur les violences obstétricales avec la dénonciation de deux pratiques observées pendant l’accouchement dans certains établissements : l’imposition du port du masque et le refus de permettre aux patientes d’être accompagnées. Ce projet propose d’étudier la réorganisation des maternités depuis le début de la pandémie, ainsi que les expériences et vécus des soignant.es et des femmes. Trois outils seront mobilisés: des observations participantes dans des maternités, des entretiens semi-directifs auprès de femmes et de professionnel·les de santé (n=60), et des auto-questionnaires destinés aux femmes ayant accouché (n=200). Le recrutement se fera avec deux grands hôpitaux publics parisiens (Hôpital Necker et CHI Poissy Saint-Germain) et la maison de naissance de La Réunion. Cela permettra de documenter à la fois une pluralité de pratiques et une diversité géographique. Le projet sera porté par deux chercheures sociologues : Clémence Schantz (IRD, coordinatrice) et Virginie Rozée (Ined). L’équipe, déjà constituée, regroupe des chercheures en sciences sociales, des professionnel·les de santé et une association d’usagères. Ce projet de 12 mois constituera une aide à la décision concernant l’organisation des maternités en mettant en lumière les dynamiques sociales qui accompagnent les mesures de contrôle de l’épidémie en France. Le budget de 66 990€ couvrira les terrains de recherche, le stage de quatre étudiant·es en Master, le recrutement d’une ingénieure de recherche, l’organisation d’un atelier à La Réunion et d’une conférence internationale à Paris, et la publication en accès libre de trois articles.

Mots clés : Accouchement, Covid-19, maternités, violences obstétricales, France

Coordination du projet

Clémence Schantz (Centre population et développement)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CEPED Centre population et développement
Ined INSTITUT NATIONAL D'ETUDES DEMOGRAPHIQUES

Aide de l'ANR 75 028 euros
Début et durée du projet scientifique : juin 2021 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter