CE31 - Physique subatomique et astrophysique

Développement d'algorithmes de tracking pour la physique des particules – ATRAPP

Résumé de soumission

Les expériences ATLAS et CMS ont atteint l'un de leurs principaux ojectifs en 2012: la découverte du boson de Higgs, qui compte parmi les résultats scientifiques les plus marquants de la décennie. La prochaine grande étape pour la physique des particules est la phase à haute luminosité du LHC, qui requière une importante amélioration du complexe d'accélérateurs du CERN pour augmenter le taux de collisions d'un facteur 100 par rapport au LHC. La combinatoire attendue au HL-LHC nécessitera une augmentation des ressources informatiques inenvisageable en termes de coûts. La seule solution sera de modifier drastiquement la reconstruction des traces, qui représente la plus grande fraction du temps de calcul. Le projet ATRAPP propose de développer de nouveaux algorithmes de tracking incorporant les progrès les plus récents en machine learning et calcul parallèle, en collaboration avec des experts en computing et software issus de la physique des particules.

Coordination du projet

Jessica Leveque (LABORATOIRE D'ANNECY DE PHYSIQUE DES PARTICULES)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IJCLAB Laboratoire de physique des 2 infinis – Irène Joliot-Curie
LAPP LABORATOIRE D'ANNECY DE PHYSIQUE DES PARTICULES

Aide de l'ANR 440 246 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter