CE29 - Chimie : analyse, théorie, modélisation

Caractérisation par MS structurale de l’impact des protéoformes sur la conformation des anticorps monoclonaux thérapeutiques – conformAbs

Résumé de soumission

Les anticorps monoclonaux (mAbs) sont des protéines thérapeutiques développées pour le traitement contre différentes pathologies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, l’asthme ou les maladies auto-immunes. Le succès des mAbs est lié à la spécificité de reconnaissance du mAb pour son antigène cible, le temps de demi-vie et la capacité pour induire une réponse immunitaire. Néanmoins, l’efficacité thérapeutique des mAbs reste limitée et des phénomènes de résistance ont été décrits. C’est la raison pour laquelle, des protéines dérivées de la structure des mAbs ont été développées comme les anticorps immunoconjugués (ADCs), des anticorps multi-spécifiques, les immunocytokines et les fragments d’anticorps (nanobodies). Ces protéines sont des molécules très complexes et la caractérisation analytique de ces composés reste un véritable défi dû à leur hétérogénéité intrinsèque (modifications post-traductionelles, PTMs, par exemple), la flexibilité associée à la région charnière et les modifications induites par la bioconjugaison (addition des molécules cytotoxiques ou de protéines immunes). Pour toutes ces raisons, le nombre de structures 3D des mAbs et produits dérivés répertorié dans les bases de données publiques reste très réduite. Malgré le développement de plusieurs techniques pour séparer et déterminer la coexistence des différentes populations de ces protéines (protéoformes), l’influence de ces modifications sur la conformation globale et la thermodynamique de ces protéines en phase gazeuse sont rarement prises en compte. L’objectif principal du projet conformAbs est le développement de techniques analytiques de caractérisation basées sur la spectrométrie de masse structurale pour déchiffrer la corrélation entre les différents protéoformes et la conformation globale de différents types de protéines thérapeutiques de taille et complexité croissantes : (nanobodies, mAbs, ADCs et les immunocytokines). Le projet s articule autour de 3 points :
1) l’ Identification et la localisation des modifications de la structure primaire de chaque protéoforme (PTMs, site de conjugaison…) des différents protéines thérapeutiques en utilisant des approches de type top- et/ou middle -down (TD/MD-MS) en conditions dénaturantes.
2) Le développement d’approches en mobilité ionique (IM) sur des instruments à haute résolution, d'expériences d’activation en phase gazeuse (CIU) en couplage avec la chromatographie liquide non dénaturante, pour la caractérisation des conformères et l’identification des différences de stabilité en phase gaze des protéines thérapeutiques.
3) l’élaboration d’une méthodologie intégrative qui combine des techniques de type top- et middle-down (TD/MD-MS) avec des approches de mobilité ionique (IM) en conditions natives pour décrypter l’influence directe des protéoformes sur la confirmation des protéines thérapeutiques.
La synergie obtenue à partir de la combinaison des résultats des expériences de top-down et middle-down en conditions natives (nTD/nMD-MS) avec les données de mobilité ionique et CIU en couplage avec les chromatographies non dénaturantes permettra l’obtention des informations clefs pour établir une relation précise entre le site de modification de la séquence de chaque proteoforme avec la structure globale et la stabilité en phase gazeuse de chaque protéine. Les résultats de ce projet contribueront à améliorer la caractérisation des mAbs et produits dérivés par l’identification des motifs structuraux sensibles à la dégradation ce qui permettra une amélioration dans la sélection des candidats des prochaines protéines thérapeutiques.

Coordination du projet

Oscar Hernandez-Alba (Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien - IPHC (UMR 7178))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPHC Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien - IPHC (UMR 7178)

Aide de l'ANR 219 542 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2021 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter