CE28 - Cognition, éducation, formation

Développement du codage orthographique pendant les premières années d'apprentissage de la lecture – devOP

Résumé de soumission

L'apprentissage de la lecture se déroule sur plusieurs années pour atteindre un certain niveau d'expertise. Des études ont montré qu'une spécialisation visuelle pour l’écrit survient dès le début de cet apprentissage, mais des informations essentielles manquent sur le développement du traitement orthographique. Ce traitement correspond au codage de l'identité des lettres et de leur position dans le mot. Le développement du traitement orthographique est un aspect crucial pour une lecture efficace, au-delà des connaissances phonologiques ou de l'intelligence. Ce projet vise donc à examiner les étapes fondatrices du traitement orthographique dans les premières années d’apprentissage de la lecture au moyen de trois objectifs.

Premièrement, nous étudierons quand et comment le traitement parallèle des lettres émerge et se développe. Les lecteurs débutants commencent à lire en utilisant une stratégie lettre par lettre et, avec l’expérience, un traitement parallèle des lettres se met en place. Comment se développe ce traitement parallèle des lettres ? Le projet répondra à cette question et les résultats devraient révéler que ce changement de stratégie émerge au début de l’apprentissage de la lecture.

Deuxièmement, nous étudierons le développement du codage de la position des lettres. Une lecture efficace nécessite l'association de l’identité des lettres et de leurs positions dans le mot. Par conséquent, ce mécanisme est-il une conséquence du traitement orthographique ? Quand et comment se développe-t-il ? En utilisant la tâche de jugement perceptif, nous fournirons des preuves en faveur d'un codage de position spécifique pour les lettres comme étant une conséquence du développement du système de lecture, et que ce mécanisme se développe une fois qu'un certain niveau d’expérience en lecture est atteint.

Troisièmement, ce projet examinera les interactions entre les traitements perceptif et lexico-sémantique. Avec l'augmentation des compétences en lecture, les enfants deviennent progressivement sensibles aux propriétés pré-lexicales et lexicales des suites de lettres. Dès lors, comment s’établissent les liens entre les informations perceptives et lexico-sémantiques ? Nous étudierons l’impact de la familiarité de cooccurrences de lettres et l'utilisation des informations lexicales pour lever l'ambiguïté des informations perceptives. Les résultats devraient révéler que les régularités orthographiques ont un impact important au début de l’apprentissage, et que des influences lexicales sur le traitement orthographique émerge lorsqu’une certaine automatisation de la lecture est atteinte.

Pour parvenir à ces objectifs, les compétences en lecture seront testées de manière innovante aux niveaux comportemental et neurophysiologique et de manière longitudinale sur un large échantillon d'enfants. Les enfants seront testés à la fin de l'école maternelle et le développement de leurs habiletés en lecture sera évalué tous les trois mois par une série d'expériences comportementales, jusqu'à la fin du CE2. Pour étudier le développement neuronal du traitement orthographique, des mesures comportementales seront combinées à des enregistrements EEG chez un autre groupe d'enfants de même âge, testés tous les 6 mois.

De telles études longitudinales sont essentielles pour révéler des caractéristiques développementales stables, tout en donnant un éclairage sur différents profils de lecteurs selon leurs niveaux d'orthographe et de compréhension. Ce projet fournira ainsi des résultats préliminaires sur des marqueurs spécifiques du traitement orthographique donnant lieu à des niveaux de performances différents en lecture en fonction du développement du traitement orthographique.

Ce projet est donc en totale adéquation avec les questions qui sont actuellement soulevées dans la littérature sur l'apprentissage de la lecture et offrira une représentation complète du développement du traitement orthographique dans les premières années de cet apprentissage.

Coordination du projet

Stéphanie Massol (LABORATOIRE D'ETUDE DES MECANISMES COGNITIFS)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

EMC LABORATOIRE D'ETUDE DES MECANISMES COGNITIFS
Universitat de València / Departamento: Psicología Evolutiva y de la Educación
Universidad del Pais Vasco / Departmento de Procesos Psicológicos Básicos y su Desarrollo

Aide de l'ANR 281 310 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter