CE27 - Culture, création, patrimoine

Bibliothèque Nationale “Hebraica” : manuscrits hébreux à Paris – BiNaH

Résumé de soumission

BiNaH: Bibliothèque Nationale «Hebraica»: Manuscrits hébreux à Paris

Le catalogage complet et une étude historique de la collection des manuscrits hébreux de la Bibliothèque nationale de France (BNF) est toujours un desideratum. Le projet collaboratif Bibliothèque Nationale «Hebraica»: Manuscrits hébreux à Paris (BiNaH) vise à combler cette lacune scientifique. Le projet propose de publier le premier catalogue complet et mis à jour des manuscrits hébreux de la BNF, d’une part, et d’écrire l’histoire du fonds, des acquisitions progressives dont il est issu et des itinéraires intellectuels dont il témoigne, d’autre part. Le fonds de la BNF est l’un des fonds de manuscrits hébreux les plus riches au monde ; il abrite une collection unique de près de 1500 manuscrits, rassemblés à travers les siècles à partir de divers legs importants. Ces manuscrits datent du Moyen Âge à l'époque moderne et proviennent de toute l’Europe, de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Ce corpus remarquable comprend des manuscrits portant sur des sujets très variés : l’on trouve des codex bibliques, des rouleaux de la Torah, des commentaires bibliques, des textes talmudiques et rabbiniques, des traités théologiques, des livres de prières, ainsi que des ouvrages historiques. Il comprend également des documents de la vie quotidienne, des traités philosophiques, scientifiques, médicaux, lexicographiques, magiques et mystiques Certains sont des manuscrits magnifiquement enluminés, d’autres des parchemins kabbalistiques ayant appartenu à des humanistes et des hébraïstes d’époques différentes. Le fonds reflète une histoire d’acquisitions complexe mais progressive entre Moyen Âge et époque moderne, qui reste encore en large partie à écrire ; il est strictement liée non seulement à l’histoire culturelle des juifs mais, plus largement, à l’histoire culturelle de la France et de l’Europe.
La préservation et la valorisation de ces trésors est au cœur du projet BiNaH. Ce projet sera basé à l’Institut de Recherche et histoire des Textes (IRHT, irht.cnrs.fr/, CNRS UPR 841, Paris) et coordonné par Emma Abate, chercheuse à l’ IRHT, en collaboration avec la BNF, dans la personne de Laurent Héricher (Chef du service des Manuscrits orientaux). Une étude détaillée sur le manuscrits (codicologique, paléographique et historique) sera menée par une équipe internationale des spécialistes issus de différents domaines des études juives (codicologie, paléographie, iconographie, histoire, médiévales et modernes). L’équipe bénéficiera également du support technique du Pôle numérique de l’IRHT. Les objectifs principaux du projet sont les suivants : (1) Publier le premier catalogue complet et mis à jour des manuscrits hébreux conservés à la BNF, en version imprimée et en ligne. (2) Développer une base de données consacrée au catalogage de manuscrits hébreux et d’une plate-forme web collaborative et en libre accès permettant aux utilisateurs d’accéder aux descriptions de chaque manuscrit et à toutes les informations existantes sur chaque exemplaire. La base de données et la plate-forme web seront parfaitement interopérables avec Gallica Digital Library (gallica.bnf.fr), Ktiv (web.nli.org.il) et avec d’autres plateformes internationales consacrées aux collections de manuscrits hébreux. (3) Publier un volume collectif mettant en valeur l’histoire et les trésors de la collection hébraïque de la BNF, à l’issue d’un travail de recherche mené sur les sources d’archives disponibles et focalisé à la fois sur l’histoire des acquisitions et sur les itinéraires intellectuels des auteurs, copistes et possesseurs des manuscrits. Ce projet fera progresser la recherche sur les manuscrits hébreux et améliorera considérablement nos connaissances dans les domaines de la culture du livre hébreu entre Moyen Âge et l’époque moderne. Son but final est de renforcer la connaissance de ce patrimoine culturel inestimable et également de faciliter sa préservation.

Coordinateur du projet

Madame Emma Abate (Institut de recherche et d'histoire des textes)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IRHT Institut de recherche et d'histoire des textes

Aide de l'ANR 312 661 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter