CE12 - Génétique, génomique et ARN

Rôle des pores nucléaires dans l'organisation de la chromatine et la régulation des gènes au cours de la sénescence – NPCOS

Résumé de soumission

Dans les cellules somatiques, l’hétérochromatine est généralement accumulée à la périphérie du noyau et des nucléoles. Les mécanismes à l’origine de cette organisation ainsi que ses conséquences sur l’expression des gènes ne sont pas totalement connus. En utilisant la sénescence induite par les oncogènes comme modèle, j’ai montré qu’une modulation de la densité des pores nucléaires peut induire une dissociation de l’hétérochromatine à la périphérie du noyau, une réorganisation globale de la chromatine et l’activation de réseaux de gènes spécifiques. Mon projet consiste à (1) comprendre les mécanismes d’organisation de la chromatine par les pores nucléaires en en disséquant les composants protéiques et les propriétés physiques et (2) étudier comment la réorganisation de la chromatine régule l’activité de réseaux de gènes au cours de la senescence. A plus long terme, mes résultats pourraient être applicables à d’autres contextes cellulaires, comme par exemple au cours du développement.

Coordination du projet

Charlène BOUMENDIL (Institut de Génétique Humaine)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IGH Institut de Génétique Humaine

Aide de l'ANR 287 670 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2021 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter