FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Atlas des villes tardo-antiques de la péninsule Ibérique méridionale et du nord de l'Afrique (IIIe-VIIIe siècle) – ATLAS

Résumé de soumission

Les recherches faites depuis 30 ans ont profondément changé notre perception des villes dans la péninsule Ibérique et dans le nord de l’Afrique durant l’Antiquité tardive : la vigueur et l’importance des villes comme lieux de pouvoirs paraissent désormais ininterrompues entre 300 et 800 p.C. Des évènements politico-militaires, comme la « crise du IIIe siècle » ou l’invasion vandale, ne semblent pas avoir affecté cette réalité urbaine. Ce n’est plus le déclin mais la transformation qui caractérise leur urbanité, pas plus que ce n’est le changement qui définit les fonctions qu’exercent leurs élites sociales, mais bien la continuité.
Cette communis opinio s’appuie sur un matériel d’une étonnante indigence. Pour cette raison, le projet ATLAS a pour objectif d’établir un atlas (WebSIG en open access) qui répertorie des villes choisies se trouvant en Hispanie méridionale (Andalousie) et dans l’ancienne Proconsulaire (Tunisie) : deux régions prospères qui, en raison de leur niveau d’urbanité élevé, ont vocation à opérer comme paradigmes. Pour la première fois, l’atlas regroupe l’intégralité de l’information disponible pour élaborer une histoire des villes de l’Antiquité tardive à travers une approche micro-régionale : outre les données archéologiques, cette recherche inclut également la documentation épigraphique et tout l’éventail des témoignages littéraires. L’étude se concentre sur la période située entre le IIIe et le VIIIe siècle.
Le choix méthodologique de s’appuyer sur des études de cas des deux provinces ouvre de nouveaux horizons : la comparaison, fondée sur un enregistrement des données identique, permet d’identifier des similitudes et des différences. Une étude comparée de villes est uniquement possible parce que ATLAS réunit deux écoles historiographiques aux compétences et savoir-faire complémentaires : une équipe de recherche allemande, spécialisée dans le domaine de l’histoire ancienne et de l’épigraphie, et une équipe de recherche française oeuvrant davantage dans le domaine de l’archéologie, et ce aussi bien en Espagne qu’en Afrique du Nord.
La collecte des données de la tradition historique et leur analyse constituent la base pour élaborer un nouveau récit de l’Antiquité tardive dans les deux régions qui, à la différence des travaux réalisés jusqu’alors, dépasse la simple approche analogique. L’étude détaillée de tous les types de sources et une comparaison méthodologiquement maîtrisée visent à faire des différenciations à l‘intérieur des six siècles considérés. Ces dernières sont visualisées à travers une production de cartes thématiques illustrant l’évolution historique.
ATLAS apporte donc une contribution essentielle à l’étude des villes et donc à l’histoire sociale du pouvoir dans le contexte du champ d’étude dynamique situé entre l’Antiquité tardive et le début du Moyen Âge. Pour valoriser les résultats, le projet donne à voir virtuellement les paysages urbains tardo-antiques par le biais d’une exposition itinérante.

Coordinateur du projet

Monsieur Laurent Brassous (Littoral, Environnement et Sociétés)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UHH Universität Hamburg
LIENSs Littoral, Environnement et Sociétés
CVZ Casa de Velazquez

Aide de l'ANR 309 462 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2021 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter