COVID-19 - Coronavirus disease 2019

COronavirus et CONfinement : Enquête Longitudinale – COCONEL

Résumé de soumission

L’analyse des crises sanitaires de ces dernières décennies montre qu’elles sont aussi des crises sociales, économiques et politiques. Ces crises sont alimentées par les incertitudes sur la gravité réelle du risque, les conséquences sanitaires à craindre, la durée de la crise, ou encore les réactions de la population. Les réactions du public constituent en effet une inconnue majeure de la gestion de crise, puisque les mesures mises en place par les autorités nécessitent généralement l’adhésion active de la population. Cette adhésion devient cruciale lorsque la crise s’étend dans le temps, et que les mesures exceptionnelles et contraignantes mises en place s’inscrivent dans la durée.
En pleine crise sanitaire mondiale due à l’épidémie de COVID19 et dans le contexte français de confinement, notre projet propose d’analyser les réactions de la population française aux décisions publiques de confinement (conditions de vie et santé ; activités quotidiennes y compris recherches d’information ; perceptions du risque ; connaissances et croyances relatives à la maladie ; opinions et attitudes à l’égard de l’épidémie, de sa gestion, de ses acteurs). Il s’agira d’étudier ces aspects en s’intéressant tout particulièrement à leur différenciation sociale d’une part, et à leur dynamique temporelle d’autre part, puisque les réactions évoluent au fil de l’histoire naturelle de l’épidémie et des réponses apportées.
Dans cette perspective, notre projet prévoit un dispositif d’enquêtes continu, souple et réactif. Puisqu’un recueil en face-à-face ou même par téléphone est impossible (les plate-forme d'enquêtes téléphoniques sont fermées), une collecte de données en ligne est prévue. La technique du « rolling poll » permettra une collecte en quasi continu (par semaine, 4 vagues d’enquête prévues de 500 personnes chacune). Pour chaque vague d’enquête, le questionnaire prévu (20 à 30 minutes d’administration) comportera une partie fixe pour permettre un suivi longitudinal des connaissances, croyances attitudes et comportements de la population. Une fois précisées les conditions concrètes de confinement, il s’agira d’évaluer l’état de santé de la population confinée (y compris stress et l’anxiété) et de mesurer les réactions suscitées par le confinement et ses conséquences. Ce dispositif sera complété par une partie variable (modifiée au gré des vagues) pour prendre en compte l’évolution de la situation sanitaire et l’émergence de nouvelles questions. En plein contexte épidémique, notre démarche a donc pour objectif de « coller » au plus près à la crise COVID19 et nous proposons donc un pilotage scientifique rapproché et multidisciplinaire (sociologie, psychologie sociale, économie, médecine et santé publique) favorisant la réactivité de l’équipe de recherche.
Ce projet combine des objectifs opérationnels et scientifiques. A court terme, il s’agit de mettre à disposition des autorités un outil d’aide à la décision permettant de suivre en quasi temps réel les réactions de la population et leurs évolutions. Il s’agit aussi d’anticiper les réactions de la population dans l’éventualité d’une « deuxième vague » de l’épidémie de COVID19. Au-delà, le retour d’expérience sur cet outil sera très utile pour préparer les réponses publiques aux prochaines crises sanitaires similaires. Mais mieux connaître et comprendre les réactions du public en situation de crise sanitaire constitue également un enjeu scientifique majeur pour les chercheurs impliqués dans ce projet, en particulier du point de vue de l’hétérogénéité sociale de ces réactions, et de leurs évolutions dans le temps. Ces données pourront aussi s’avérer précieuses pour compléter les modèles des épidémiologistes qui tentent de prédire la diffusion de l’épidémie dans le temps et dans l’espace.

Coordinateur du projet

Monsieur Patrick Peretti-Watel (Vecteurs Infections TROpicales et MEditerranéennes)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UVE Unité des Virus Emergents
CIC1417 CIC BIOTHERAPIE ET VACCINOLOGIE COCHIN-PASTEUR
VITROME Vecteurs Infections TROpicales et MEditerranéennes
ORS PACA Observatoire Régional de la Santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur

Aide de l'ANR 98 820 euros
Début et durée du projet scientifique : - 12 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter