COVID-19 - Coronavirus disease 2019

Faire face au Covid-19: Distanciation sociale, cohésion, et inégalité dans la France de 2020 – CoCo

Résumé de soumission

Pour contrer la propagation de l'épidémie de Covid-19, de nombreux gouvernements ont imposé des règles inédites de vie sociale, perturbant les pratiques quotidiennes et pouvant avoir de lourdes conséquences sur différents segments de la population.
Nous évaluerons les effets sociaux de l'épidémie en France en nous appuyant sur un dispositif empirique original qui :
(1) permet un suivi longitudinal (y compris des mesures ex ante / ex post),
(2) met en œuvre une approche méthodologique mixte quantitative et qualitative et
(3) mobilise un large éventail d'indicateurs socio-économiques, socio-psychologiques et socio-politiques.
Le projet s’articule autour de deux questions de recherche dont l’objectif est d’étudier la crise actuelle sous le prisme des inégalités sociales :
• au niveau micro, comment les différents groupes sociaux (par sexe, âge, classe sociale, type de ménage, zone de résidence, type de logement) réagissent à la distanciation sociale et au confinement ? Tout le monde est-il également capable de faire face socialement, psychologiquement et économiquement à de tels changements ?
• Au niveau macro, dans quelle mesure la crise actuelle peut-elle reconfigurer les inégalités sociales dans la société française ? Et plus largement, quel est l'impact de ces nouvelles règles de vie sociale, même temporaires, sur la cohésion sociale ?

La partie quantitative du projet s'appuie sur des données préexistantes collectées avant l'introduction des mesures de distanciation sociale. Elles sont extraites de l'enquête longitudinale ELIPSS, menée périodiquement depuis 2012 sur un échantillon représentatif de la population française constitué par l'INSEE. Le projet exploitera les données de ce panel en y ajoutant cinq nouvelles vagues d’enquête ad hoc (quatre en avril et mai 2020, une à l'automne 2020 lorsque le confinement sera probablement terminée), couvrant ainsi différentes phases dans l’évolution de la crise du Covid-19. Ce panel permet de suivre les changements dans les pratiques sociales, la sociabilité, la composition des ménages, les projets de vie, les conditions de santé mentale et les attitudes sociopolitiques. Cette démarche empirique originale nous permettra d'enregistrer et d'apprécier systématiquement au fil du temps l'impact de l'épidémie sur les comportements et les attitudes. La partie qualitative ciblera les représentations sociales de ces évolutions, en collectant et analysant des journaux personnels, en suivant des groupes de discussion en ligne et en menant des entretiens individuels approfondis, notamment auprès de catégories de population moins privilégiées et moins familières des pratiques numériques.

Coordinateur du projet

Monsieur Ettore RECCHI (Observatoire sociologique du changement)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CDSP Centre de données socio-politiques
OSC Observatoire sociologique du changement

Aide de l'ANR 198 396 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2020 - 18 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter