RA-COVID-19 V7 - Recherche - Action Coronavirus disease 2019 - Vague 7

Rôle des récepteurs nicotiniques dans la physio-pathogénie de la COVID-19 – NiRCOVID

Résumé de soumission

Des études épidémiologiques à grande échelle ont donné des premières indications que les fumeurs sont dans une certaine mesure «protégés» contre le COVID-19. Ici, nous voulons poursuivre notre hypothèse selon laquelle le récepteur nicotinique de l'acétylcholine (nAChR) fait partie du processus d'infection et de la pathologie pulmonaire, en particulier en ce qui concerne la «tempête de cytokines» observée dans les cas graves. Nous explorerons les options de traitement potentielles en utilisant des modulateurs des récepteurs nicotiniques in vitro et in vivo, chez la souris et les cultures humaines. Étant donné que les médicaments ciblant le récepteur de la nicotine sont déjà approuvés pour le sevrage tabagique, cela pourrait conduire très rapidement à des approches préventives ou curatives.

Coordination du projet

Uwe MASKOS (Institut Pasteur Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IP Paris Institut Pasteur Paris
INSERM 1250 INSERM UMRS 1250
IPL - CIIL Institut Pasteur de Lille

Aide de l'ANR 143 100 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2020 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter