CE44 - Biochimie du Vivant

Contrôle transcriptionnel de la résistance aux antibiotiques: des mécanismes fondamentaux aux molécules antibactériennes – TRANSBIOTIC

Résumé de soumission

La résistance aux antibiotiques devient un problème mondial de santé publique majeur. La tuberculose tue 1,5 millions de personnes par an, et le nombre de cas de multirésistance augmente. Les infections nosocomiales font 25 000 morts par an en Europe. Le développement de nouveaux traitements nécessite une compréhension profonde des mécanismes moléculaires de la résistance. L’ARN polymérase bactérienne est une enzyme essentielle pour l’expression des gènes et c’est une cible thérapeutique. Notre projet vise à comprendre le mécanisme moléculaire par lesquels l’ARN polymérase influe sur l’activité de la antibiotique fidaxomicine, et concevoir de nouvelles molécules antibactériennes analogues.

Coordination du projet

Konstantin Brodolin (Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UP-CiTCoM-UMR8038 Cibles Thérapeutiques et Conception de Médicaments
IRIM Institut de Recherche en Infectiologie de Montpellier
ICSN Institut de Chimie des Substances Naturelles

Aide de l'ANR 496 069 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter