CE43 - Bioéconomie : chimie, biotechnologie, procédés et approches système, de la biomasse aux usages

Des nanoparticules biosourcées aux interfaces pour des fluides en poudre – DryWater

Résumé de soumission

Les émulsions de Pickering, pour lesquelles l'interface est stabilisées par des particules, présentent des propriétés spécifiques de très haute stabilité. Dans certaines conditions le séchage des telles émulsions peut permettre d’obtenir des systèmes sous forme de poudres de type « huile sèche » ou « eau sèche » selon la nature de l’émulsion (directe ou inverse). Le projet DryWater a pour objectif de sonder la fonctionnalisation hydrophobe de particules biosourcées (nanocristaux de cellulose) qui pourront stabiliser des émulsions de Pickering directes, inverses et multiples. Une nouvelle méthode de fonctionnalisation respectueuse de l’environnement avec des molécules hydrophobes issues du monde végétal est proposée. Dans ce projet, les conditions d’obtention de ces nouvelles émulsions directes et inverses seront mises au point et les procédés de séchage de ces émulsions seront développés afin d’obtenir les fluide en poudres.

Coordinateur du projet

Madame Isabelle CAPRON (Biopolymères, Interactions Assemblages)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

BIA Biopolymères, Interactions Assemblages
PBS POLYMERES, BIOPOLYMERES, SURFACES
IP Institut Pascal

Aide de l'ANR 329 400 euros
Début et durée du projet scientifique : - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter