CE28 - Cognition, éducation, formation

Réhabilitation de la perte auditive liée à l’âge : évolution de la charge cognitive en environnement virtuel 3D – AgeHear

Résumé de soumission

Le projet AgeHear se situe résolument dans la perspective d’accès de la personne âgée atteinte de surdité à la compréhension de la parole dans un cadre double, à la fois de recherche fondamentale et de recherche clinique. La perte auditive est un défi croissant de notre société moderne, et présente un impact socio-économique important en particulier concernant la population âgée. La perte auditive liée à l'âge (ou presbyacousie) présente chez environ deux tiers des personnes âgées, cause de sérieuses difficultés de communication qui conduisent à l'isolement social et à la dépression. A cette difficulté de communiquer se rajoute un déclin cognitif induit par l'effort d'écoute qui épuise les ressources cognitives de la personne.
Ces enjeux démographiques et cliniques sont à la base du projet AgeHear centré sur la compréhension des mécanismes de rééducation des sujets presbyacousiques par prothèse auditive (PA). L’avancée technologique permet grâce aux PA d’offrir aux personnes âgées un accès à la communication orale et un retour à une vie sociale enrichie. D’un point de vue fondamental, basé sur une approche multidisciplinaire combinant psychophysique, neuropsychologie et imagerie cérébrale, AgeHear cherchera à comprendre les mécanismes de plasticité cérébrale impliqués dans la réhabilitation par PA de la parole dans le bruit du sujet presbyacousique et des liens avec une réduction de l’effort cognitif. D’un point de vue clinique, AgeHear permettra de valoriser cette compréhension expérimentale et théorique pour accompagner et guider la mise en œuvre des stratégies de rééducation. Le thème central de AgeHear porte donc sur les mécanismes de l’audition spatiale et de compensation neurocognitif et leur impact sur la récupération de compréhension de la parole par prothèse auditive.
L’originalité de AgeHear et à la fois technologique et théorique. Conceptuellement, AgeHear propose d’étudier les mécanismes de restauration de l’audition spatiale dans un contexte naturel écologique incluant les composantes dynamiques et multisensorielles. Les stratégies de réhabilitation de la compréhension de la parole dans le bruit seront évaluées au moyen d’un système virtuel 3D (HTC ViveTM) permettant d’immerger le patient dans un environnement visuo-auditif vivide contrôlé. Au cœur de AgeHear est l’hypothèse forte que le succès de réhabilitation du sujet presbyacousique dépends de son potentiel de plasticité cérébrale. Basée sur une approche longitudinale, nous rechercherons en imagerie cérébrale TEP du sujet appareillé, des marqueurs neuronaux qui seraient prédictifs du niveau de récupération par PA et qui pourrait ainsi guider les stratégies individuelles de réhabilitation. L'imagerie TEP permettra également de connaitre si les capacités d'audition spatiale et de parole dans la perception du bruit partagent les mêmes ressources cognitives. Cet aspect sera renforcé par la recherche des liens entre perte auditive et sa récupération avec l'altération des fonctions exécutives.
Ainsi, AgeHear est un projet définitivement multidisciplinaire et translationnel qui réunit deux laboratoires experts en imagerie cérébrale et en psychophysique de la surdité associés à un service ORL mais aussi la participation d’un partenaire industriel de l’appareillage auditif. Ce consortium permettra une approche complémentaire, de la psychophysique aux neurosciences cliniques, avec un seul objectif commun, celui de mieux comprendre les mécanismes de réhabilitations de la presybyacousie dans ces aspects perceptifs et cognitifs afin d’optimiser la réhabilitation de la personne âgée favorisant ainsi sa réinsertion sociale.

Coordination du projet

Pascal Barone (CENTRE DE RECHERCHE CERVEAU ET COGNITION)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CerCo CENTRE DE RECHERCHE CERVEAU ET COGNITION
CHUT Centre Hospitalier de Toulouse - Direction de la Recherche
CLLE COGNITION, LANGUES, LANGAGE, ERGONOMIE
MSHS-T Maison des Sciences de l'Homme et de la Société de Toulouse

Aide de l'ANR 321 692 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter