CE28 - Cognition, éducation, formation

Origine biologique de la structure linguistique – BOL

Résumé de soumission

Aucun système de communication animal ne rivalise avec la complexité syntaxique trouvée dans les langues humaines. Pourtant cette complexité est maitrisée très tôt par homo sapiens : À l'âge de deux ans, les enfants commencent à produire des énoncés de deux mots, un processus d’apprentissage qui se termine par la capacité à énoncer et à comprendre des phrases complexes telles que « Mes enfants n’ont pas plus apprécié le gâteau que je leur avais préparés qu’ils n’ont été impressionnés par mes talents de cuisinier » dès l’âge de 4 ans. Bien que l’utilisation de structures syntaxiques semble être l’apanage de l’espèce humaine, il est moins clair quels éléments ou opérations sous tendant cette capacité sont spécifiquement humains ou spécifiquement linguistiques. L'objectif de ce projet est de fournir une vision détaillée des principales similitudes et différences entre les adultes humains, les enfants humains et les primates non-humains, concernant, premièrement, leur représentation (non-linguistique) du monde et deuxièmement, leur capacité de calcul, deux composantes qui régissent respectivement la nature des éléments linguistiques trouvés dans les langues et les opérations qui peuvent être appliquées sur eux. Les résultats comportementaux générés par ce projet contribueront à mieux comprendre les fondements cognitifs du langage, avec des implications théoriques importantes sur les composantes élémentaires du langage, un système de communication généralement considéré comme exclusif à l’humain.

Coordinateur du projet

Madame Isabelle Dautriche (Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Provence et Corse_Laboratoire de Psychologie Cognitive)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CNRS DR12_LPC Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Provence et Corse_Laboratoire de Psychologie Cognitive

Aide de l'ANR 334 910 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter