CE19 - Technologies pour la santé

Développement et caractérisation d'une approche de régénération de la pulpe dentaire par l'utilisation d'un cone électrospinné fonctionnalisé à l'acide tannique – RooTRaCE

Résumé de soumission

Les pathologies pulpaires générées par des maladies infectieuses ou par des traumatismes ont un impact sur le maintien de l’intégrité de l’organe dentaire et donc de sa fonction sur le long terme. En effet le traitement de ces pathologies relève encore de techniques de soins, les traitements de racine, qui ne permettent pas la cicatrisation du tissu lésé. La dent perd donc sa réponse biologique à de futures agressions. Actuellement de nombreux protocoles sont à l’étude pour conserver voir restaurer l’intégrité de la pulpe dentaire. Ces protocoles sont basés sur l’utilisation de matériaux possédant un potentiel bioactif ainsi que sur le contrôle local de la réaction tissulaire par le biais de la formation d’un caillot sanguin. Nous assistons donc à un changement de paradigme en endodontie. Néanmoins pour le moment les thérapeutiques proposées sont limitées par leurs indications cliniques (pulpectomie partielle, apexification des dents immatures). Une partie du problème n’est donc pas encore résolu. C’est notamment le cas lorsqu’on est en présence de la lésion de l’ensemble du tissu pulpaire sur une dent mature et qu’un traitement endodontique est toujours indiqué. Le projet RooTRaCE se place dans cette problématique en voulant tester et comprendre un nouveau mode de traitement dont le but est de générer la cicatrisation du tissu pulpaire. Le projet se base sur les avancées déjà obtenues par plusieurs équipes internationales sur le sujet montrant notamment qu’un matériau est nécessaire dans ces thérapeutiques. L’idée est donc de développer un dispositif médical sous forme d’un cône qui pourrait être inséré dans le canal d’une dent suite à une préparation canalaire classique, qui puisse soutenir la formation d’un caillot dentaire dans un premier temps puis la formation d’un néo tissu de remplacement. C’est donc un projet à la frontière de la science des matériaux et de la biologie. Il a vocation à développer un nouveau matériau dans notre cas il s’agit de polymères électrofillés (PLA et PCL permettant de former une architecture tridimensionnelle structurée) mélangés à de l’acide tannique (pour ses propriétés antibactériennes). Il a vocation également à étudier le sécrétome d’un caillot sanguin. L’étude des éléments libérés par un caillot sanguin et leur répercussion sur les cellules souches environnant la dent est essentielle non seulement pour notre projet mais également pour comprendre les messages sous-jacents aux techniques actuellement utilisées afin de pouvoir les rendre plus efficaces et sûres. Le projet va du développement du matériau jusqu’au test in vivo sur un modèle murin. Il se veut le prérequis d’une étude in vivo sur grand animal qui est le seul modèle animal actuellement permettant de simuler le traitement endodontique. A l’issu de ce projet nous devrions donc avoir un prototype d’un cône pouvant être utilisé dans un cabinet dentaire pour permettre la réalisation d’un traitement de racine pour parvenir à la régénération de la pulpe dentaire. Nous aurons également les éléments permettant de comprendre les événements biologiques permettant la cicatrisation pulpaire. Nous seront donc en mesure de faire bénéficier de ces avancées les autres groupes travaillant sur ce tissu.

Coordinateur du projet

Monsieur Florent Meyer (Biomatériaux et bioingénierie (UMR_S 1121))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CIC1431 CIC - BESANCON
I.C.S Institut Charles Sadron (UPR 22)
BioMat Biomatériaux et bioingénierie (UMR_S 1121)
ICPEES Institut de Chimie et Procédés pour l'Energie, l'Environnement et la Santé (UMR 7515)

Aide de l'ANR 427 653 euros
Début et durée du projet scientifique : - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter