CE19 - Technologies pour la santé

Développement d’un protocole d’imagerie par résonance magnétique innovant pour l’évaluation approfondie de la structure des tissus musculaires squelettiques chez les patients souffrant de dystrophie musculaire – MR-MyoMap

Résumé de soumission

Au cours des dernières décénies, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) est devenue une modalité essentielle pour le diagnostic des pathologies liées aux tissus mous. En particulier, dans le domaine des dystrophies musculaires (DM), l’IRM constitue désormais un outil de diagnostic, complémentaires aux examens cliniques et génétiques, permettant d’évaluer le degré et le schéma suivi par les atteintes sur les différents groupes musculaires. Cette modalité est également très utile pour la planification d’autres procédures diagnostiques, en particulier pour déterminer la localisation des biopsies musculaires.

Au delà de sa valeur diagnostique, et de la même manière que ce qui est réalisé pour la plupart des autres organes, l’IRM est également devenu au cours des dernières années un acteur incontournable pour l’imagerie quantitative du muscle squelettique et peut être utilisée comme critère objectif de jugement dans des essais cliniques pour évaluer la trophicité et caractériser la structure du muscle. Néanmoins, les temps d’acquisitions pour l’IRM quantitatifs sont longs et cela limite son utilisation de façon plus systématique dans les essais thérapeutiques relatifs aux DM. D’autant plus qu’une évaluation en corps-entier est souvent nécessaire car les atteintes ne sont pas réparties de façon uniformes dans le corps. De plus, la dimension longitudinale de certains essais cliniques impose la mise en place de protocoles de repositionnement des patients et des coupes imagées qui se révèlent généralement cruciaux pour l’obtention de résultats de bonne qualité. Cette tâche peut s’avérer complexe lorsque les acquisitions sont réalisées sur des coupes en deux dimensions avec de larges espaces entre elles. Dans ce cas, il est alors préférable de réaliser la mesure de ces variables quantitatives dans de larges volumes 3D recouvrant l’ensemble du corps. Toutes ces considérations justifient le besoin de développer des méthodes innovantes qui permettront d’obtenir des cartes quantitatives 3D en corps entier dans des temps d’acquisition compatibles avec des examens de recherche clinique.

L’étude des muscles profonds est également très important dans ces pathologies. En particulier, il y a des besoins non satisfaits quant à l’évaluation non invasive de la structure et de la composition du diaphragme, un muscle impliqué dans la majorité des DM. Sa conformation anatomique et la présence du mouvement dû à la respiration font de ce muscle une cible difficile à imager, mais essentielle dans le cadre des essais thérapeutiques.

Ce projet a donc pour but de développer et valider un outil efficace et non invasif permettant d’évaluer de façon précise la structure des tissus musculaires squelettiques (y compris les muscles respiratoires comme le diaphragme et les muscles intercostaux) chez des patients souffrant de dystrophie musculaire (DM). Cet objectif pourra être atteint grâce à l’implémentation d’un protocole d’IRM quantitatif sensible aux processus pathologiques chroniques et aigus survenant dans les muscles de ces patients. Ce protocole devra répondre aux critères suivants : rapide, fournir des images en 3-dimensions avec une résolution spatiale élevée, corps-entier, reproductible, précis et compatible avec des organes mobiles. Ce protocole pourra alors être appliqué dans de nombreux essais cliniques relatifs aux DM et faciliter ainsi la validation de thérapies innovantes. Il fournira également des informations capitales aux cliniciens qui pourront adapter la prise en charge de ces patients.

Coordinateur du projet

Monsieur Benjamin MARTY (ASSOCIATION INSTITUT DE MYOLOGIE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

AIM ASSOCIATION INSTITUT DE MYOLOGIE

Aide de l'ANR 247 759 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter