CE17 - Recherche translationnelle en santé

Analyse combinée des données morphologiques et moléculaires lors du développement préimplantatoire humain afin d'améliorer la FIV – BOOSTIVF

Résumé de soumission

Le taux de réussite de la fécondation in vitro (FIV) étant limité chez l'homme, il est essentiel d'améliorer les techniques en acquérant de meilleures connaissances sur l'évaluation de la qualité des embryons. La morphologie étant peu prédictive de l’implantation, l’identification de marqueurs non invasifs de la qualité de l’embryon est une stratégie pertinente, telle que la combinaison du time-lapse et du sécrétome considérée ici. Notre équipe a déjà obtenu les résultats préliminaires soutenant ce projet, avec un outil d’annotation morphocinétique automatisé et le sécrétome virtuel de l’embryon précoce humain. Les principaux objectifs de ce projet de 48 mois sont (i) l'amélioration de notre système d'annotation automatisée (ii) l'identification des voies de signalisation actives lors du développement préimplantatoire humain (iii) la validation des biomarqueurs identifiés dans le sécrétome de blastocyste.

Coordination du projet

THOMAS FREOUR (Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CRTI Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie

Aide de l'ANR 245 399 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter