CE12 - Génétique, génomique et ARN

Séparations de phase induite par le stress dans le contrôle de l’expression des ARNs, fitness et évolution adaptative – RNADAPT

NA

NA

NA

NA

Résumé de soumission

Bien que les séparations de phase soient un mécanisme universel de compartimentation des ARN conservé, leur rôle adaptatif et les mécanismes qui les contrôlent restent énigmatiques. Nos résultats préliminaires montrent une grande variabilité évolutive et environnementale des séparations de phase ARN dans la lignée germinale de C. elegans. Nous proposons donc de (1) tester si les séparations de phase module l’expression des ARN en réponse aux variations de températures, (2) tester si la variation génétique naturelle qui contrôle la sensibilité de ces séparation de phase aux changements de températures est adaptée aux niches écologiques des différentes souches naturelles de C. elegans, (3) cartographier et caractériser les variations génétiques de différents souches naturelles, et (4) disséquer comment les séparations de phases participent à la fitness de l’organisme. Notre approche interdisciplinaire est parmi les premières à tester cette hypothèse dans un organisme métazoaire.

Coordination du projet

Christian BRAENDLE (Institut de Biologie Valrose)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

iBV Institut de biologie de Valrose
iBV Institut de Biologie Valrose

Aide de l'ANR 560 952 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter