CE12 - Génétique, génomique et ARN

Elucidation du silencing aux nouvelles séquences d’ADN : intérêt pour l’amélioration des plantes par utilisation de transposons – NeoDNAcontrol

Résumé de soumission

Les éléments transposables (ET) constituent une grande proportion des génomes eucaryotes. En raison de leur propension à se multiplier et à se déplacer, les ET représentent à la fois un moteur de l'évolution des génomes et une menace pour leur intégrité. Ainsi, la compréhension des mécanismes de répression et de réactivation des ET représente un enjeu majeur de la biologie moderne, en particulier pour la sélection végétale. Les connaissances actuelles indiquent que les transgènes sont soumis aux mêmes phases d’extinction que les copies d'ET nouvellement insérées, ce qui fait des transgènes d'excellents outils moléculaires pour étudier la répression des ET. Dans ce projet, nous suivrons des transgènes et ET activés pour déterminer comment la chromatine est assemblée sur l'ADN nouvellement inséré, quels types d'ARN sont produits pour activer la répression, comment cette répression se répand systématiquement dans la plante, et finalement comment elle se stabilise au cours des générations.

Coordination du projet

Hervé Vaucheret (INRAE Institut Jean-Pierre BOURGIN)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

GReD Génétique Reproduction et Développement
IJPB INRAE Institut Jean-Pierre BOURGIN

Aide de l'ANR 466 178 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter