CE11 - Caractérisation des structures et relations structure-fonctions des macromolécules biologiques

Export-Import de la pseudopaline chez Pseudomonas aeruginosa – PseudoTraffic

Résumé de soumission

Les metallophores sont des molécules à haute affinité pour les métaux, synthétisées, sécrétées puis récupérées par les bactéries pour assurer une constante disponibilité en métaux, en particuliers dans les milieux les plus hostiles tels que ceux rencontrés lors de l’infection d'un hôte. Dans ce contexte nous avons récemment découvert un nouveau zincophore appelé pseudopaline, essentiel à la croissance de la bactérie pathogène Pseudomonas aeruginosa en conditions d’infection.
Le projet "PseudoTraffic" vise à déchiffrer quatre étapes chronologiques clés assurant une circulation efficace de pseudopaline à travers l'enveloppe bactérienne. Les quatre tâches du projet couvriront chacune un aspect non résolu du transport de la pseudopaline à travers l'enveloppe bactérienne. La première tâche du projet interrogera l'existence d'un pseudopalome permettant un couplage des étapes de biosynthèse et d’export afin d’optimiser la sécrétion et éviter l'accumulation toxique de pseudopaline dans le cytoplasme. Les deux tâches suivantes se concentreront sur la reconnaissance et le transport séquentiel et spécifique de la pseudopaline via l'exportateur de membrane interne CntI et la pompe d’efflux générale MexAB-OprM, qui constituent la voie de sécrétion en deux étapes de la pseudopaline. La dernière tâche explorera l’une des ultimes étapes du cycle, c’est-à-dire la récupération de la pseudopaline à la surface de la membrane externe par son récepteur spécifique CntO.
L'ensemble des questions posées dans ce projet sera adressé en associant les expertises complémentaires de trois partenaires experts dans, la physiologie de Pseudomonas et de la pseudopaline (P1), la biochimie et la reconstitution in vitro de la synthèse et du transport de pseudopaline (P2) et la détermination de structures tridimensionnelles de transporteurs membranaires (P3).
Les données acquises au cours du projet, fourniront certainement des indices moléculaires importants sur les différents mécanismes séquentiels qui sous-tendent la synthèse, la sécrétion et la récupération de la pseudopaline. Ces données permettront non seulement d'étendre nos connaissances sur le transport de molécules à travers l’enveloppe bactérienne, mais aussi d'ouvrir la voie au développement d’antibactériens adaptés contre P. aeruginosa, tels que des inhibiteurs des transporteurs étudiés ou des conjugués zincophore/antibiotique.

Coordination du projet

Romé Voulhoux (Laboratoire de chimie bactérienne)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

BIAM Institut de biosciences et biotechnologies d'Aix-Marseille (UMR 7265)
UP-UMR8038-CiTCoM Cibles Thérapeutiques et Conception de Médicaments
LCB Laboratoire de chimie bactérienne

Aide de l'ANR 556 192 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter