CE11 - Caractérisation des structures et relations structure-fonctions des macromolécules biologiques

Imagerie de la structure et de la chimie nanométrique des vésicules osseuses par microscopie électronique et spectroscopie – VINCI

Résumé de soumission

Les vésicules extracellulaires (EVs) jouent un rôle clé dans la communication de cellule à cellule et de plus en plus de preuves expérimentales ont montré que les EVs sécrétées par les différents types de cellules osseuses jouent un rôle majeur dans le processus de remodelage osseux. L'accès aux EVs et leur caractérisation in vivo en relation avec les processus de remodelage osseux présentent des défis techniques majeurs en raison de la taille de certaines EVs et de leur localisation à l'interface entre les tissus minéralisés et non minéralisés. Le projet VINCI s'attaque au défi global de la caractérisation, à savoir la chimie à l'échelle (sub)nanométrique, la structure tridimensionnelle et la coordination chimique des structures biologiques aux interfaces solide-liquide, par le développement de nouvelles méthodes de caractérisation en microscopie électronique limitant les dommages. Plus précisément, ce projet vise à développer de nouvelles méthodes de microscopie électronique afin d'identifier et de caractériser à haute résolution spatiale les vésicules extracellulaires produites dans l'os sensibles au faisceau, qui sont essentielles pour comprendre les processus de remodelage et de réparation de l'os. Plus largement, les nouvelles méthodes et protocoles de caractérisation mis au point dans le cadre de ce projet ouvriront de nouvelles perspectives sur l'étude des interfaces entre les biomatériaux et les cellules, les changements pertinents à l'origine de la pathologie osseuse ou l'étude des interfaces entre les matériaux souples et durs, non seulement pour les sciences de la vie mais aussi pour un certain nombre de défis des sciences des matériaux. Nos méthodes seront basées sur le 3D cryo-fib/MEB et son application à la cryo-FIB liftout technique pour des tissus osseux durs/mous ainsi que sur l'application de la détection directe en conditions cryogéniques (direct detection cryo-STEM/EELS).

Coordination du projet

Patricia ABELLAN (INSTITUT DES MATERIAUX JEAN ROUXEL)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMN INSTITUT DES MATERIAUX JEAN ROUXEL

Aide de l'ANR 201 852 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter