CE09 - Nanomatériaux et nanotechnologies pour les produits du futur

Nanovecteurs hybrides à base de silice mésoporeuse et d’aptamères pour la délivrance contrôlée d’agents anti-infectieux – ALES

Résumé de soumission

L’utilisation excessive d’antibiotique a favorisé l’émergence de bactéries multi-résistantes. A l’horizon 2050, le taux de mortalité lié à ce fléau risque de dépasser celui du cancer et du diabète réunis. Face à cette situation, les peptides antimicrobiens constituent une réelle alternative aux antibiotiques. En effet, ils présentent une activité bactéricide rapide et ont généralement un très large spectre d’activité. Cependant, leurs toxicités et leurs manques de spécificité limitent leurs utilisations dans le domaine clinique. Pour remédier à cela, nous proposons de les vectoriser dans des nanomatériaux hybrides constitués d’aptamères et de nanoparticules de silice mésoporeuse. De très fortes activités antimicrobiennes associées à de très grandes spécificités sont attendues.

Coordination du projet

Eric Peyrin (DEPARTEMENT DE PHARMACOCHIMIE MOLECULAIRE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

DPM DEPARTEMENT DE PHARMACOCHIMIE MOLECULAIRE
CHRONO CHRONO-ENVIRONNEMENT
INEEL Institut Néel - CNRS

Aide de l'ANR 371 823 euros
Début et durée du projet scientifique : - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter