CE09 - Nanomatériaux et nanotechnologies pour les produits du futur

HETEROstructures de Van der Waals unidimensionnelles – HeteroBN-C

Résumé de soumission

Le projet HETEROBN-C a pour objectif la synthèse contrôlée d'hétérostructures unidimensionnelles (1D) de van der Waals (VdW) composées de nanotubes de carbone (CNTs) suspendus recouverts de nitrure de bore hexagonal (hBN) et l'étude de leurs propriétés structurelles et optiques. En regard des améliorations et des nouvelles propriétés physiques observées dans les hétérostructures bidimensionnelles de VdW, les effets de courbure et de confinement dus à la basse dimensionnalité des hétérostructures 1D de VdW, les rendent fortement prometteuses. Ces nouvelles hétérostructures sont particulièrement intéressantes pour des applications dans les domaines tels que les capteurs, l’optique quantique et le marquage biologique. Une attention particulière sera accordée à la compréhension de la croissance du hBN par dépôt de couches atomiques (ALD) sur/à l’intérieur des CNTs monoparois (SWCNTs) suspendus et de la relation entre la structure et les propriétés optiques (émission excitonique, luminescence...) de ces matériaux 1D de VdW. On s’attachera à développer une approche permettant le contrôle précis du dépôt de hBN sur les parois internes et externes des nanotubes de carbone. Le mécanisme de croissance et l'interaction qui en résulte à l'échelle nanométrique seront étudiés en fonction des paramètres de dépôt ALD, par microscopie électronique à transmission à haute résolution combinée à des calculs DFT. En effet, le contrôle des interfaces de telles hétérostructures de VdW passe par la compréhension de la croissance du BN à la fois sur les parois interne et externe des SWCNTs. Les caractéristiques de l'interface (espacement inter-tubes, orientations respectives…), supposées influencer fortement le couplage de VdW et donc les propriétés électroniques et optiques, seront étudiées (1) dans le proche IR et (2) dans l’UV profond. Dans le premier domaine spectral, nous nous intéresserons à la réponse optique des nanotubes de carbone, et notamment à la limite intrinsèque de leurs propriétés (émission excitonique unidimensionnelle limitée radiativement) grâce à l'encapsulation par hBN. Le second domaine spectral correspondant au domaine de réponse optique du BN, la luminescence du BN déposée sur la paroi interne des CNTs sera examinée.

Coordination du projet

Catherine Marichy (LABORATOIRE DES MULTIMATERIAUX ET INTERFACES)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LPENS Laboratoire de physique de l'ENS
LMI LABORATOIRE DES MULTIMATERIAUX ET INTERFACES
L2C Laboratoire Charles Coulomb
MEM Modélisation et Exploration des Matériaux

Aide de l'ANR 663 120 euros
Début et durée du projet scientifique : - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter