CE05 - Une énergie durable, propre, sûre et efficace

Propagation de flammes d'hydrogène pour des applications de sécurité – PHYSSA

Résumé de soumission

L’un des problèmes majeurs de nos sociétés modernes concerne à la fois la réduction de notre impact sur le changement climatique et la réduction de notre consommation de combustibles fossiles. L'un des moyens d'atteindre ces objectifs consiste à utiliser l'hydrogène, qui est très polyvalent et peut être utilisé dans un large éventail d'applications telles que la production d'énergie, le stockage d'énergie ainsi que le carburant pour le transport. L’attractivité de l’hydrogène est toutefois éclipsée par sa grande sensibilité aux explosions. Dans un tel processus de transition de la déflagration à la détonation, la compréhension des interactions flamme / choc apparaît comme un élément clé du succès de la conception d’une application énergétique à base d’hydrogène. Dans ce contexte, l'objectif du projet PHYSSA est d'étudier l'interaction d'une flamme d'hydrogène avec une onde de choc par le biais d'expériences bien contrôlées couplées à des simulations numériques.
Deux configurations expérimentales sont prévues pour étudier les premières étapes de l’interaction d’un front de flamme et d’une onde de choc (FSI) : un tube à choc dans lequel un choc plan parfaitement caractérisé rencontre une flamme se propageant dans le sens opposé et un tube à choc couplé à une bombe sphérique, le choc courbe est transmis dans la bombe où il interagit avec une flamme sphérique en expansion dans un milieu turbulent parfaitement caractérisé. Des simulations numériques des deux dispositifs expérimentaux seront effectuées utilisant la Simulation Numérique Directe et la Simulation des Grandes Echelles. La base de données constituée des résultats issus des expériences et des simulations sera exploitée pour progresser dans la compréhension des mécanismes à l’œuvre dans la FSI et aussi pour développer une approche basée sur l’intelligence artificielle permettant de reconstruire de l’information à partir de l’imagerie plane expérimentale.

Coordination du projet

Pascale DOMINGO (COMPLEXE DE RECHERCHE INTERPROFESSIONNEL EN AEROTHERMOCHIMIE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CORIA COMPLEXE DE RECHERCHE INTERPROFESSIONNEL EN AEROTHERMOCHIMIE
CNRS - ICARE CNRS - Institut de combustion, aérothermique,réactivité et environnement

Aide de l'ANR 534 168 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter