CE01 - Terre fluide et solide

L’érosion long-terme comme catalyseur de la sismicité en régions continentales stables – EroSeis

Résumé de soumission

La Tectonique des Plaques ne permet pas d’expliquer la déformation et les séismes dans les Régions Continentales Stables (SCR, zones éloignées des limites des plaques, plus de la moitié des surfaces continentales). De récentes études montrent que les processus liés au climat tels que l'érosion et l'hydrologie peuvent influer fortement sur les failles et les séismes sur des périodes de 1-100 ans. Cependant, peu d'études traitent du rôle long terme du climat et de l'érosion des paysages sur la déformation et la sismicité dans les Régions Continentales Stables. L’objectif du projet « EroSeis » est de tester l'hypothèse simple : « La déformation, la sismicité et l’aléa sismique dans les Régions Continentales Stables sont fortement influencés par les taux d'érosion long terme ». Le projet s'appuiera sur des développements très récents pour quantifier les taux d'érosion, de déformation et de sismicité aux niveaux locaux et régionaux, pour ensuite les intégrer dans des modèles numériques, afin de tester dans quelles conditions l'érosion peut servir de catalyseur à la sismicité.

Coordination du projet

Stephane MAZZOTTI (Géosciences Montpellier)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LPG - UNIVERSITE DE NANTES LABORATOIRE DE PLANETOLOGIE ET GEODYNAMIQUE
GA Geoscience Australia
GEOSCIENCES MONTP. Géosciences Montpellier

Aide de l'ANR 447 066 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter