ASTRID_2019 - v2 - Accompagnement spécifique des travaux de recherches et d’innovation défense - vague 2 de l'édition 2019

Perturbations Radio dans l’Ionosphère en réponse aux Stimuli Magnétosphériques et Solaires – PRISMS

Résumé de soumission

La proposition PRISMS a pour objectif de développer un outil capable de modéliser et de prévoir les effets sur l'environnement ionisé de la Terre des émissions électromagnétiques et des éjections de particules depuis le Soleil. A travers le projet PRISMS, nous ambitionnons, en couplant des modèles validés individuellement, de construire un modèle intégré qui sera capable de propager les émissions électromagnétiques depuis le Soleil et les émissions plasma depuis le vent solaire, au point de Lagrange L1, jusqu'à l'environnement spatial ionisé de la Terre, avec des fonctions de couplages adaptées pour assurer la transmission délicate au niveau de l’interface vent solaire et environnement terrestre. Ce modèle global sera contraint par des observations dans l'espace, qui conditionneront les fonctions de couplage afin de caractériser au mieux la perturbation et sa propagation. Le modèle permettra d'évaluer les effets sur la dynamique de l'ionosphère des perturbations électromagnétiques lors d'éruptions solaire (flares) ainsi que les effets associés aux orages magnétiques (régions d'interaction en corotation et éjections de masse coronale) et par là-même d'évaluer l'impact sur les communications radio au travers de la propagation des ondes électromagnétiques dans ce milieu. Par ailleurs, en développant un module idoine, le modèle permettra de calculer la trace magnétique au sol de cette perturbation. Au terme du projet, nous aurons mis en place un prototype de système opérationnel qui aura la capacité de suivre en temps-réel les variations d'émissions solaires et des propriétés du vent solaire et d'en déduire les perturbations induites par l'activité solaire sur la propagation des ondes radio. Cet effort s'inscrit dans une stratégie d'indépendance nationale vis-à-vis de la modélisation des effets dommageables du Soleil sur les activités industrielles, sociétales et militaires de la France et plus largement au niveau Européen.

Coordinateur du projet

Madame Aurélie Marchaudon (Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPGS Institut de Physique du Globe de Strasbourg (UMR 7516)
TAS THALES ALENIA SPACE FRANCE
IRAP Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie

Aide de l'ANR 299 877 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter