Flash JOP - Appel à projets flash Jeux olympiques Paris 2024

Mouvements de foule Anticipés et Ajustés à la Situation Terrain Réelle – MAASTeR

Résumé de soumission

Le projet MAASTeR (Mouvements de foule Anticipés et Ajustés à la Situation Terrain Réelle) propose la création d’un outil d’aide à la décision à destination des forces de sécurité et opérateurs d’ERP (Etablissement Recevant du Public) focalisant sur la sécurité et la mobilité des personnes. Ce projet s’inscrit dans le domaine de la gestion des mouvements de foules et offre un outil d’aide à la décision intégré permettant d’améliorer la sécurité de jeux olympiques et paralympiques, dans un contexte d’évolution des menaces et des risques.

La gestion des comportements de foules est un enjeu majeur pour la sécurité des lieux accueillant du public, notamment dans le cadre d’évènements internationaux à forte concentration de population. En situation de gestion opérationnelle, divers aléas peuvent rapidement atteindre un niveau d’inconfort voire d’insécurité notables, comme l’augmentation des densités de personnes, la saturation du trafic, ou l’échec d’évacuation des personnes. De nouveaux outils sont nécessaires pour fluidifier la prise de décision et en sécuriser les conséquences.

Un premier enjeu est de gérer en amont ces situations à risque, leurs effets et leur résolution, en testant différents scénarios en virtuel. Ces tests préalables permettent d’évaluer, d’améliorer et de diffuser les procédures : mesure des densités pour déceler les zones à risque, prévision des mouvements de foules en situation normale et face à un évènement, positionnement des forces de sécurité, formation du personnel en réalité virtuelle. Ainsi, la modélisation peut être utilisée en préventif pour une optimisation tant sur le long terme, s’agissant d’urbanisme, qu’à court terme, s’agissant d’encadrer ou d’organiser des manifestations dans des lieux existants (comme pour les jeux olympiques). Ces études préalables doivent pouvoir s’adapter aux évolutions de situation, passant de la planification à la gestion opérationnelle.

Un second enjeu consiste ainsi à ajuster les simulations à la situation terrain réelle, en tenant compte de sa dynamique. Ainsi, des alertes peuvent être levées dès la détection de situations dangereuses, et même avant que celles-ci ne surviennent grâce à la simulation en flux tendu. L’intégration de données de captation terrain multi-sources (vidéo, Bluetooth, Wifi) à un simulateur performant permet ainsi d’avoir une vue synthétique de la situation terrain, mais aussi de réagir plus vite lors d’aléas par la prédiction de leurs effets. La solution MAASTeR proposée permet à une organisation ou à des forces de sécurité de réagir face à des situations en cours et observées sur le terrain, en anticipant les décisions à prendre en cas de survenance d’un évènement pour in fine prévenir des accidents.

Les innovations technologiques proposées s’articulent autour d’un simulateur de foules s’autocalibrant à la situation terrain réelle à partir de captations vidéo et IoT (Internet of Things / Internet des Objets).

La captation vidéo permettra d’extraire des données macroscopiques (flux, densités de personnes). La captation IoT (Bluetooth/Wifi) fournira des informations microscopiques (trajectoires individuelles). Ces deux sources de données combinées permettront de calibrer une simulation de foule, en paramétrant le nombre d’entités (densité), leur répartition (flux) et les matrices de déplacement (trajectoires des personnes Origine / Destination).

La simulation rapide sur données en flux tendu permettra de fournir une vue synthétique de la situation terrain actuelle et dans un futur proche (quelques minutes). Cette solution d’aide à la décision permettra une plus grande agilité des opérateurs face aux aléas, mais aussi de créer des modèles à forte valeur ajoutée pour la planification.

Coordinateur du projet

Monsieur Sébastien Paris (ONHYS)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INOCESS
Inria Rennes - Bretagne Atlantique Centre de Recherche Inria Rennes - Bretagne Atlantique
ONHYS

Aide de l'ANR 434 408 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 18 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter