Tremplin-ERC (7) 2019 - Tremplin-ERC (7) 2019

Un contrôle tectonique ou climatique sur la dispersion des premiers primates ? Investigation de la dynamique des espèces invasives au cours des temps géologiques – DISPERSAL

Résumé de soumission

Plusieurs études récentes montrent que la distribution géographique de nombreuses espèces continentales peut être expliquée par un nombre limité de dispersions interocéaniques, et que ces épisodes de dispersion deviendront de plus en plus fréquents face au changement climatique actuel. Les mécanismes contrôlant ces dispersions sont néanmoins mal connus, et les dispersions interocéaniques sont aujourd’hui considérées comme un processus rarissime et souvent aléatoire. Il existe pourtant plusieurs exemples de dispersion interocéanique qui semblent massifs et coordonnés. De récentes découvertes paléontologiques montrent qu’il y a 40 millions d’années, au cours d’une courte et brusque période de réchauffement global, primates et rongeurs traversèrent 500 km de l’océan Néotethys pour rejoindre l’Afrique de l’Asie, puis 800 km de l’océan Atlantique pour rejoindre l’Amérique du Sud. Ce projet a pour but de construire une base théorique et empirique sur les mécanismes des dispersions interocéaniques en résolvant ces simples questions : « comment primates et rongeurs ont-ils pu traverser deux océans il y a 40 millions d’années ? Ces dispersions ont-elles été contrôlés / favorisés par des facteurs tectoniques et climatiques ?
Mon projet propose une combinaison d’approches paléoclimatiques, paléogéographiques, et paléontologiques pour évaluer les mécanismes de dispersion et diversification des espèces continentales, appliqué aux primates anciens. Il mettra en lumière la complexe combinaison d’effets géologiques et climatiques affectant la distribution géographique des espèces et la dynamique des espèces invasives, permettant de nouvelles interprétations sur la distribution des espèces passées et futures. Il résoudra l’une des plus grandes énigmes paléontologiques actuelles, cet épisode de dispersion étant l’un des événements majeurs de l’histoire évolutive des primates.

Coordination du projet

Alexis Licht (Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Provence et Corse - Centre européen de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CNRS DR12 - CEREGE Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Provence et Corse - Centre européen de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement

Aide de l'ANR 119 642 euros
Début et durée du projet scientifique : mai 2020 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter