CE41 - Inégalités, discriminations, migrations

Filiations, Identités, Altérités Médiévales : Expériences sociales et représentations de la parenté dans le cas des filiations « à défaut » – FilIAM

Résumé de soumission

Filiations, Identités, Altérités Médiévales : Expériences sociales et représentations de la parenté dans le cas des filiations « à défaut »

La manière dont les médiévaux pensent, éprouvent et se représentent la parenté dans l’Occident latin (XIe-mi XVIe s.) est au cœur du projet Fil.IAM. C. Avignon coordonne un programme de recherches sur les incidences sociales et culturelles de la hiérarchisation des filiations résultant d’un « défaut de naissance ». Créateur d’incapacités juridiques, ce defectus canonique stigmatise d’une macule de bâtardise les enfants illégitimes. Ces tension génèrent des processus de déni ou de dégradation des filiations mais aussi des stratégies d’affiliations subsidiaires (nourricières, artificialisées) qui seront confrontés aux logiques, motifs et enjeux d’exclusions et de vulnérabilité dans le cas d’autres formes de filiations dégradées en lien avec les disabilties de l’infirmité ou de la maladie. Le programme permettra d’assurer un traitement concerté et optimisé des signaux faibles d’une documentation éparse, tout en renouvelant les grilles de lecture de la bâtardise médiévale par la mise en œuvre d’une comparaison entre expressions et représentations des incapacités juridiques et expressions et représentations des infirmités du corps.
Une équipe de collaborateurs internationaux mettent au service du programme leur expertise en humanités numériques, leur expérience des enjeux épistémologiques et techniques, leur maîtrise de champs de recherches et de corpus documentaires complémentaires (thématiques, juridictionnels, chronologiques) pour permettre d’interroger les notions de transmission et de circulation des marqueurs identitaires et appréhender les processus de stigmatisation et d’individuation, et pour ré-interroger concept et expériences de filiation dans une approche interdisciplinaire. L’objectif est d’assurer la collecte et le traitement de la documentation évoquant des filiations hiérarchisées, de mobiliser des discours symboliques sur les rapports de parenté, afin d’apprécier ce que la bâtardise fait à la parenté occidentale. Il s’agit de construire un outil d’analyse des productions discursives normatives et des archives de la pratique pour saisir et traiter les champs sémantiques à l’œuvre pour dire, signifier ou connoter la dégradation d’une filiation. Afin d’apprécier la spécificité de la construction sociale de la bâtardise, au regard de l’impairment, et de la disability des corps empêchés, un contrat doctoral est financé pour accompagner une recherche sur le sujet : « Défauts, Incapacités, Macule. Discours et représentations des corps empêchés en société chrétienne (XIIe-XVe s.). » Les dépouillements de corpus documentaires et leurs valorisations dans la plateforme constituent le préalable à une analyse des hiérarchisations de filiation, des seuils d’affiliation empêchée ou dégradée. Les résultats seront questionnés dans le cadre de rencontres scientifiques qui mettront en perspective analyse historienne et problématiques juridiques, littéraires et anthropologiques sur les expressions de la filiation dans les sociétés traditionnelles.
Le projet défend aussi la légitimité de l’expertise médiévistique dans les débats contemporains sur la parenté occidentale et les formats de parentalité, en historicisant les tensions à l’œuvre (et leurs forces respectives) entre naturalisation de la parenté et construction sociale, entre identité et altérité. Le décentrement médiéval permet de dépassionner les termes du débat, d’en éprouver la profonde historicité, de saisir les continuités, seuils ou ruptures dans la conception et l’activation des liens du sang comme leur part d’imaginaire construit dans la hiérarchisation normative et symbolique des filiations. Il permettra d’accompagner C. Avignon dans un projet de dépôt d’HDR, puis d’ERC.

Coordinateur du projet

Madame Carole AVIGNON (Temps, Mondes, Sociétés)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

TEMOS Temps, Mondes, Sociétés

Aide de l'ANR 168 739 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter