CE39 - Sécurité Globale, Cybersécurité

Alerte Détection Drone : Identification & Tracking par fusION – ADDITION

Résumé de soumission

Le projet ADDITION, projet de 36 mois en recherche collaborative en partenariat PRCE avec 7 partenaires (3 PMEs : Exavision, Syrlinks, ISSM ; 1 EPIC : ONERA (coordinateur); 1 laboratoire : ICP et deux « end user » le CEA/DSSN et la DGGN), répond à des besoins de lutte Anti Drone et de surveillance et s'inscrit dans l'axe 8.8 "Sécurité Globale et CyberSécurité » de l’AAPG ANR 2018.
Ce projet ambitionne de développer une solution de détection et d’alerte sans radar ou complémentaire à ceux-ci et de mettre en place les traitements associés pour pister, géolocaliser en 3D, classifier et identifier les menaces « drone » ou toute menace à faible signature radar ou thermique, de jour comme de nuit et en visibilité dégradée.
La démarche d’ADDITION consiste à exploiter deux approches complémentaires et combinées, à savoir une approche système et une phase de maturations technologiques.
Notre démarche système met en place les synergies d’un réseau de capteurs hétérogènes combinant de l’Electro-Optique (EO) passif haute résolution (visible, IR, SWIR), de l’EO actif (LIDAR 3D COTS, imageur laser 2D haute résolution) et des radiofréquences passives pour assurer les fonctions de détection et de pistage en 3D puis d’identification de multi-drone à des fins de neutralisation. Dans cette approche système, une première originalité est de nous appuyer sur des réseaux de capteurs impliquant des LIDAR 3D. Une seconde originalité est d’y inclure une technique RF améliorée basée sur une méthode dite super résolutive qui indique un cône de localisation de la cible en fournissant les informations d’azimut et d’élévation, en détectant et distinguant jusqu’à trois émetteurs. A côté de solutions originales coté capteur, un challenge majeur de cette approche système réside dans la mise en œuvre complexe d’un tel réseau hétérogène par le choix judicieux d’une architecture de fusion à déployer sans système de veille active et d’asservissement par radar actif.
La seconde approche proposée dans ADDITION est plus centrée sur une maturation technologique de solutions pouvant entrer à termes ou dans le projet selon leur maturité dans le réseau. Elle intervient sur deux aspects, à savoir tant sur des briques algorithmiques que sur des nouveaux concepts instrumentaux. Dans ADDITION, on améliorera les traitements et la fusion de données de données 3D pour le tracking multi-cibles ainsi que les traitements d’images spécifiques pour améliorer l’identification à partir de capteurs optiques haute résolution. On rendra plus précis les algorithmes de détection et de discrimination d’émetteurs radio en mobilité afin de déterminer l’angle d’arrivée et l’altitude du drone sur de longues distances. En ce qui concerne les concepts instrumentaux, on évaluera dans deux voies technologiques des solutions LIDAR 3D à comptage de photon pour alerter/détecter en temps réel à des portées d’intérêt (> 2km). A côté de cela, une phase de maturation d’un imageur laser 2D SWIR sur composants COTS sera conduite pour intégrer ce produit dans la chaine complète et offrir une capacité unique d’identification H24 avec des portées kilométriques.
ADDTION vise donc à réaliser une démonstration technologique d’une architecture de réseaux de capteurs hétérogènes dans laquelle viendront à court et moyen termes s’inclure des maturations technologiques. De par la présence dans le projet d’utilisateurs finaux partenaires, ADDITION validera le réseau de capteurs hétérogènes et les maturations technologiques à la fois par des essais d’évaluations de performances et des essais à échelle réelle sur des scénarios opérationnels définis en accord avec les utilisateurs. Par ailleurs, une étude du cadre légal sera conduite avec les partenaires afin de le définir, pour déterminer les règles en vigueur en Lutte Anti Drone dans la zone européenne, déterminer l’incidence sur la preuve pénale et s’assurer du respect des droits fondamentaux par ADDITION.

Coordination du projet

Laurent Hespel (ONERA / DOTA)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

EA161 INSTITUT DE CRIMINOLOGIE ET DE DROIT PENAL DE PARIS
EXAVISION EXAVISION
ISSM GORCE DENIS -ISSM
DGGN pôle sécurité des territoires et des personnels
ONERA ONERA / DOTA
SYRLINKS SYRLINKS
CEA Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives / DSSN/SPPS

Aide de l'ANR 778 425 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter