CE31 - Physique subatomique, sciences de l'Univers, structure et histoire de la Terre

MArs Geophysical InSight – MAGIS

Résumé de soumission

La mission NASA InSight s'est posée le 11/2018 sur Mars et a installé par la suite avec succès le premier observatoire géophysique sur Mars. Il fournira des données sismiques contraignant la taille et l’état du noyau, la stratification du manteau et l’épaisseur et stratification de la croûte, ainsi que des enregistrements sismiques associés aux impacts de météorites et à l’activité de la couche limite atmosphérique. L’instrument principal est un sismomètre très large bande ultra-sensible sous responsabilité française, complété par le capteur de pression le plus sensible jamais déployé sur Mars. MAGIS renforcera le retour scientifique de la communauté Française et est focalisé vers 6 objectifs: structure interne de Mars, analyse des données, interprétation minéralogique et géodynamique, physique des sources sismique, couplage atmosphère/intérieur et développement de nouvelles pédagogies en sciences physiques. Pour les 5 premiers objectifs, le soutien sera des postdocs et thèses, alors que pour le dernier, il s’agira d’une analyse du programme sismo à l’école et du développement de nouveaux outils pédagogiques en réalité virtuel
Si la plupart des objectifs scientifiques associés à la structure profonde de Mars nécessiteront la détection de séismes ou d'impacts, prévus au rythme d'une dizaine par an, les premières observations réalisées par la mission ont permis de mettre en évidence un bruit micro-seismique détecté grâce à l'excellence des performances du capteur VBB. Ce bruit micro-sismique permettra dans les prochains mois de déterminer la structure de la subsurface, puis, avec des stacks de plus en plus long de la structure de la croute supérieur. A plus long termes, la détection du hum martien ( excitation des modes propres) et la caractérisation de la marée de Phobos permettront de contraindre les structure plus profonde, manteau supérieur ou meme noyau avec la marée. Ce bruit micro-sismique nous renseigne de plus sur la dynamique de la couche limite.
Avec ces analyses de bruit ou avec les futures analyses d'évènements sismiques, SEIS permettra ainsi de contraindre la structure interne de Mars. Couplées avec des analyses en laboratoire et des modélisation de l'état thermique actuel de la planète, il sera alors possible de préciser la structure minéralogique et thermique de la planète, et de mieux contraindre l'histoire de la planète et l'histoire de son habitabilité

Coordinateur du projet

Monsieur Philippe Lognonne (Institut de physique du globe de Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LANL Los Alamos National Laboratory
ISAE-Supaero Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace
JPL California Institut of Technology / Jet Propulsion Laboratory
IPGP Institut de physique du globe de Paris
LPG LABORATOIRE DE PLANETOLOGIE ET GEODYNAMIQUE
LAGRANGE (OCA-CNRS-UNS) Laboratoire J-L. Lagrange
IMPMC Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie
LGL-TPE Laboratoire de géologie de Lyon : Terre, planètes et environnement
IRAP Institut de recherche en astrophysique et planétologie
LMD Laboratoire de météorologie dynamique

Aide de l'ANR 864 552 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter