CE27 - Culture, créations, patrimoine

Violences de masse et pratiques funéraires: approche comparative des rituels collectifs de ré-inhumation en Europe et en Amérique-Latine, XXe-XXIe siècle – TRANSFUNERAIRE

Résumé de soumission

Notre projet propose une observation et une analyse comparative des pratiques funéraires collectives ayant lieu en Europe et en Amérique-Latine, dans des contextes marqués par la violence extrême et la mort de masse. Il vise à éclairer la singularité des rituels collectifs, leurs transformations les plus actuelles mais aussi les bricolages rituels, religieux et politiques mis en œuvre pour faire avec des corps fragmentés ou une absence inéluctable de corps. Au-delà d’une interrogation sur la plasticité des grammaires et des lexiques funéraires et sur leurs éventuels seuils d'adaptabilité, et d’un questionnement sur l’impact des pratiques médico-légales sur les façons contemporaines d'organiser des funérailles, notre objectif est de saisir les enjeux de ces transformations et les modalités de reconfiguration de la relation aux défunts ré-inhumés. Dans ces situations mortuaires inédites, une compréhension empirique et précise des procédures matérielles et symboliques entourant le destin posthume des restes humains ou des corps absents, ambitionne ainsi de mieux cerner les mécanismes socioculturels de la résilience en temps de crise.

Coordination du projet

ELISABETH ANSTETT (Anthropologie bio-culturelle, Droit, Ethique et Santé)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ADES Anthropologie bio-culturelle, Droit, Ethique et Santé
UPDESCARTES -EA 4545 CENTRE D'ANTHROPOLOGIE CULTURELLE

Aide de l'ANR 346 572 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter