CE27 - Culture, créations, patrimoine

Figurations/Configurations du hasard en Occident (littérature/arts/sciences/philosophie – XVIe-XXIe s) – ALEA

ALEA : « Figurations/Configurations artificielles du hasard (XVIe-XXIes)»

Histoire et analyse des représentations du hasard en Occident, du XVIe siècle à nos jours

Pour un renouvellement des paradigmes culturels d’appréhension du hasard en Occident

Le PRC ANR ALEA analyse les modalités de représentation du hasard, dans la littérature, les arts et la fiction d’une manière générale, en Europe et aux Etats-Unis depuis le XVIe siècle. À l’heure de l’anthropocène, à l’aube d’un XXIe siècle placé sous le signe de la crise (environnementale, financière, sanitaire), il s’agit de constituer de nouveaux outils de compréhension du rôle joué par les représentations du hasard dans nos attitudes vis-à-vis de l’imprévisible et du risque.

Le PRC ANR ALEA est un projet interdisciplinaire dont le cadre de travail emprunte aux études littéraires, à l’histoire de l’art, à la philosophie, à l’histoire des sciences, à la sociologie ainsi qu’aux sciences cognitives. L’équipe, qui rassemble près d’une centaine de chercheuses et chercheurs issus de laboratoires français et internationaux, comprend des spécialistes reconnus dans chacun de ces domaines. À partir d’une réflexion historique (l’histoire des représentations du hasard depuis le début de la modernité), le PRC ANR ALEA s’attache à proposer des éléments de réponse originaux à des problématiques transversales : hasard et causalité, hasard et éthique, hasard et jeux, hasard et créativité, etc. En dégageant et en historicisant les principaux modes de figuration fictionnels et factuels du hasard, le PRC ALEA se donne les moyens de cerner le rôle central que joue l’art dans la perception humaine de la contingence, et dans les pratiques pré-modernes, modernes puis post-modernes de projection sur l’avenir

Les résultats du PRC ANR ALEA donneront lieu à la publication d’un ouvrage collectif de synthèse en deux volumes : Figures du hasard I et II (2023, 1200 p. ; hasard.hypotheses.org/4050). Publié en open access, ce collectif destiné à devenir un ouvrage de référence sur les questions de représentation et de gestion culturelle du hasard et du risque paraîtra simultanément en français et en anglais. Il proposera une analyse pluridisciplinaire des phénomènes culturels liés à l’évolution des représentations humaines du hasard et de la contingence.
Le volume 1 « Pour une histoire culturelle du hasard » (6 chapitres) établit une chronologie relative de l’histoire artistique, scientifique et littéraire des représentations du hasard à partir du début de la modernité (XVIe-XVIIIe).
Le volume 2 « Figurer/penser le hasard » (8 chapitres) réévalue la part prise par les représentations figurées dans les discours de connaissance contemporains sur le hasard et la contingence.

Les travaux du PRC ANR ALEA, dirigé par un consortium international (A. James (U. Chicago), K. Kukkonen (U. Oslo), D. Dwivedi (IIT- Dehli), A. Duprat (UPJV-IUF), F. McIntosh (U. Lille), AG Weber (U. Artois)) ont fédéré une large équipe de chercheuses et de chercheurs issus des sciences exactes et des sciences humaines spécialistes des questions de représentation du hasard. Ils se sont traduits également par la création d’un champ de formation universitaire dans les trois universités participantes des Hauts-de-France (séminaires de master et de doctorat, deux thèses inscrites, 3 post-docs).
À l’issue du projet ANR, ces travaux se poursuivront à travers les activités du Réseau permanent de recherches scientifiques ALEA (RRS ALEA, dir. Anne Duprat). Le blog consacré à l’actualité scientifique du projet, Hasard 2.0 (https://hasard.hypotheses.org/) sera transformé à l’issue du projet en revue scientifique pérenne à comité de lecture consacrée à l’étude du hasard.

Les résultats scientifiques principaux des travaux seront rassemblés dans l’ouvrage de synthèse collectif Figures du hasard/Figures of chance I et II. À cette publication s’ajoutent les expositions, colloques, webdocs, publications, conférences et séminaires académiques produits par le PRC ALEA, ainsi que le projet « Asterion: the Meaning Machine », un serious game en ligne développé par l’équipe du PRC ANR ALEA et consacré à la mesure statistique de l’appréhension du hasard dans un cadre fictionnel (https://hasard.hypotheses.org/3272).

Le Projet ALEA, porté par un consortium interdisciplinaire (Anne Duprat (UPJV-IUF) dir.) analysera le rôle joué par la représentation artistique dans la construction des pensées occidentales du hasard. Partant du fait que la représentation du hasard détermine l’appréhension du rôle qu’il joue dans l’organisation du monde physique et dans la survenue des événements, il s’agit de mesurer ce que la capacité de projection et de prévision des sociétés doit, depuis le début de la modernité, à la figuration et/ou modélisation culturelle d’un réel compris comme régi par la contingence.
En dégageant et en historicisant les principaux modes de figuration fictionnels et factuels du hasard, le PRC ALEA mettra en évidence le rôle central qu’ont joué en Occident depuis la Renaissance l’art et la littérature dans la perception de la contingence, afin de mieux comprendre les attitudes humaines contemporaines face au risque.
Bénéficiant de la contribution de plus de 50 chercheurs issus de 17 laboratoires pluridisciplinaires (littérature, histoire, histoire des arts, philosophie, sciences cognitives, sociologie, mathématiques, neurosciences, physique des systèmes complexes) en liaison étroite avec les réseaux internationaux d’études du risque, de la probabilité et des phénomènes aléatoires, l'ouvrage collectif "Figures du hasard /Figures of Chance(2 vol., 1200 p. environ)" produit par l'équipe constituera le produit principal du PRC ALEA.
Publié en deux versions (française et anglaise), "Figures du hasard/ Figures of Chance" inscrira l’apport de la recherche française sur le hasard dans le contexte des réflexions portant notamment sur le traitement humain du risque, la mise à l’épreuve des propositions des sciences cognitives quant au statut épistémologique des pratiques et propositions littéraires, les conceptions de la contingence événementielle postérieures aux théories du chaos ou les pensées de la complexité.
Un plan de valorisation interactive de la culture scientifique (site web/diffusion médiatique/événements académiques/ événements culturels/ jeux narratifs participatifs) assurera la diffusion des résultats du projet mais aussi la participation d’un public non spécialiste à la recherche sur les processus culturels de figuration et de représentation du hasard.
Un plan de diffusion universitaire des résultats (Master-Doctorat-Post-doc) créera entre les 3 universités porteuses des Hauts-de-France un champ d’enquête pluridisciplinaire sur le hasard dont l’effet levier sera immédiatement visible grâce aux 3 universités étrangères partenaires (U. Chicago / IIT Dehli / U. Oslo).

Coordinateur du projet

Madame Anne DUPRAT (CENTRE D'ETUDES DES RELATIONS ET DES CONTACTS LINGUISTIQUES ET LITTÉRAIRES - EA 4283)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Université d'Oslo / Université d'Oslo
Université de Chicago / Department of Romance Languages and Literatures
ALITHILA ANALYSES LITTERAIRES ET HISTOIRE DE LA LANGUE (EA1061)
ITT New Dehli / ITT New Dehli
Textes & Cultures TEXTES ET CULTURES
CERCLL CENTRE D'ETUDES DES RELATIONS ET DES CONTACTS LINGUISTIQUES ET LITTÉRAIRES - EA 4283

Aide de l'ANR 225 979 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter